Le Fils de l’Ogre, de Grégory Mardon

Couverture_bd_9782754802055F1_FILS_DE_L_OGRE__LE_.jpgAuteur désormais attendu à  chaque nouvelle sortie pour nous avoir épaté par le passé avec »corps à  corps » »Incognito t.1″ et »Leçon de choses » Grégory Mardon revient avec un conte macabre et moyenâgeux porté par un dessin noir et blanc magnifique.

Dans royaume quelque part dans le Moyen-à‚ge profond, Benoît, jeune fils d’une commençante se prend de fascination pour un bourreau, jusqu’à  le suivre jusque chez lui et ensuite pénétrer dans sa maison en son absence pour découvrir son terrible secret. Une bien mauvaise idée puisque à  partir de ce jour, le malheur s’abat sur lui et le voilà  contraint à  quitter son village pour s’engager aux côtés de mercenaires afin d’apprendre l’art de la guerre et devenir un redoutable guerrier assoiffé de vengeance.

Habitué aux récits plus intimistes, Grégory Mardon surprend son monde avec cette sombre histoire dans laquelle il nous compte le destin de ce jeune orphelin qui va utiliser la violence et la haine qu’il a en lui afin de devenir le terrible guerrier qu’il veut être, et dont le désir de mort semble l’obséder du début à  la fin.

Remarquable autant dans sa narration que dans son style graphique, »le fils de l’ogre » est un récit romanesque très beau et terrifiant à  la fois, sans superflu, influencé notamment par le cinéma expressionniste allemand ou des peintres comme Georges De la Tour, maître du clair obscur.

Benoît Richard

4.gif

Le Fils de l’Ogre
Scénario & dessin : Grégory Mardon
Editeur : futuropolis
72 pages – 15€¬
Parution : 8 janvier 2009

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *