Eels – Hombre Lobo, 12 Songs Of Desire

eelsEels est de retour et c’est tant mieux ! 4 ans après le copieux »Blinking Lights and Other Revelations » le lunaire et sombre Mark Oliver Everett revient avec une barbe longue façon ZZ Top et des chansons plus grasses et touffues que jamais qui le rapproche un peu plus de gens tels que Tom Waits. Pourtant à  bien y écouter, la musique de Eels ne change pas tant que ça, bien que, d’album en album, le californien apporte de petites touches qui donnent à  chaque nouvelle sortie une tonalité, une particularité différente.

Entre rock, blues et balades mélancoliques, le garçon trimballe toujours son spleen sur des mélodies accrocheuses dans des chansons simples et directes qu’il nous envoie de sa voix plus cassée que jamais.
Enregistré dans ses studios californiens avec Kool G Murder et Knuckles, ce »Hombre Lobo, 12 Songs Of Desire » ne dépareille pas dans la discographie de Eels avec une alternance parfaitement calibrée entre titre foncièrement rock voire carrément noisy et balades Eelsienens du meilleur cru.

Et même si ce 7ème album n’a peut-être pas l’ambition du précédent et se révèle incontestablement plus direct, il n’en reste pas moins un album solide et enthousiasmant et confirme si besoin était tout le talent d’un garçon qui n†˜en finit pas de nous régaler depuis »Novocaîne for the soul » (1995).

Benoît Richard

Tracklist :
1. Prizefighter
2. That Look You Give That Guy
3. Lilac Breeze
4. In My Dreams
5. Tremendous Dynamite
6. The Longing
7. Fresh Blood
8. What.’s A Fella Gotta Do
9. My Timing Is Off
10. All The Beautiful Things
11. Beginner.’s Luck
12. Ordinary Man

Label : Vagrant Records
Sortie : 2 juin 2009

Retrouvez cette chronique sur HopBlog avec des titres en écoute.

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *