Joakim – Milky Ways

joakim.jpg Ce qui y’a de bien avec Joakim, c’est que chaque nouvelle sortie d’album constitue à  chaque fois une vraie surprise pour l’auditeur. De »Fantômes » son premier véritable LP, à  ce »Milky Ways » la discographie de Joakim est composée d’albums très différents les uns des autres et qui à  chaque fois apportent quelque chose de neuf. Plus complexe que jamais la musique du fondateur du label Tigersushi s’épanouit et s’ouvre à  de nouvelles influences avac e nouvel album bien difficile à  saisir et à  définir.

Sorte d’opéra krautrock, post-disco, »Milky Ways » démarre en fanfare par un titre sonique, carrément post-rock, qui donne le LA à  un album parti pour surprendre son monde sur chaque titre. Et c’est un peu ce qui se passe par la suite avec un enchaînement de morceaux plus barrés les uns que les autres, extrêmement déroutants où de la new wave baroque peut côtoyer une musique electro cheap dans un même titre sans que l’on y trouve rien à  redire.

Bref, »Milky Ways » est un disque extrêmement audacieux, presque risqué mais fort bien construit et follement original qui risque d’en dérouter plus d’un surtout sur les premières écoutes. Par la suite, les morceau s’ouvrent et laissent entrevoir un des titres pour la plupart assez jouissifs, bourrés de trouvailles, notamment au niveau des voix et des arrangements.
Dans le même esprit que le récent album de Krikor & The Dead Hillbillies, en tout cas aussi frais et inventif, »Milky Ways » devrait sans mal rassasier vos envie d’aventures musicales pour le semaines à  venir.

4.gif

Benoît Richard

Tracklist :
01. Back to Wilderness
02. Ad Me
03. Fly Like an Apple
04. Spiders
05. Glossy Papers
06. Medusa
07. Love & Romance & A Special Person
08. King Kong Is Dead
09. Travel in Vain
10. Little Girl

Label : Versatile /Module
Sortie : Septembre 2009

Retrouvez cette chronique sur HopBlog avec des titres en écoute.

Envie de partager :

One thought on “Joakim – Milky Ways

  1. un petit post juste pour mentionner la release party de joakim le 9 oct au charbon et au nouveau casino avec outre joakim, les ecossais d’Optimo, le new-yorkais Tim sweeney (dfa/beats in space), cosmo vitelli, i cube, gilb’r, krikor, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *