Le concert des blogueurs – Megaconnard

Ce mois ci j’ai poussé plus loin encore le concept de la playliste des blogueurs. J’ai demandé à  un blogueur »überconnu » de nos timelines de regarder dans l’agenda des concerts en ce moment dans sa région, quel événement il lui plairait de vivre de l’intérieur. Ensuite, usant de mes charmes et armes habituelles, ben Benzinemag a réussi à  le faire accréditer.

Jérémy aka @Megaconnard grand ordonateur du site http://www.megaconnard.com a relevé le défi et cumulé l’utile avec l’agréable (je pense que ça devait lui rappeler sa jeunesse ponk’). On l’a envoyé au concert des têtes raides avec accès salle et photos. C’est en prose qu’il a décidé d’évoquer ce moment.

Quand je suis arrivé la salle était dejà  pleine, les affiches dans le métro criaient la mention »complet ». Faut dire qu’avant cet affichage j’avais vu une bonne centaine de fois l’affiche entre les magasins de la rue Faidherbe ( près de chez moi) et les restaurants du quartier de,  Belleville (ou je travaille). Le public avait tout les âges et semblait connaitre la moitié des titres sur le bout des doigts.

EN entrant je récupérais les flyers d’autres groupes que j’adorais il y a dix ans comme les ogres de Barback. J’ai été pris de nostalgie par cette époque ou l’on téléchargeait illégalement des chansons à  textes pour découvrir ce qui ne passait pas à  la radio.,  Une fois dedans, le concert a commencé: le public chantait, s’agitait et le groupe déclamait avec plaisir et force tous ces titres que nous avons décidé d’aller chercher nous mêmes à  l’époque car on ne peut pas vraiment dire que le groupe ait jamais vraiment bénéficié d’un matraquage radiophonique. Et finalement pour leur public, je me demande si ce n’est pas ça aussi qui fait le charme des Têtes Raides, et l’absence de radio finalement, c’est pas si mal.

En regardant la scène on est agréablement surpris par le nombre d’instruments que rameute le groupe en concert. Dans les chansons live des Têtes Raides chaque instrument est un personnage d’une scènette dans laquelle une histoire est racontée.,  L’orchestration est toujours formidablement adaptée à  ce qui est raconté. Jusqu’au placement aléatoire des musiciens sur la scène qui semble le fruit d’une mise en scène travaillée.

Je ne connais pas l’histoire du groupe ni même les noms de chacun. Je m’en moque un peu et je ne prendrais pas le temps de me renseigner, car ce qui compte pour moi avec eux c’est ce qu’ils me donnent musicalement.

La puissance du son et de la voix du chanteur me fait vibrer car chaque son est habité d’une force intacte malgrè les années et cette force c’est celle de la sincérité. De la sincérité avec une note d’émotion complémentaire quand ils chantent en hommage à  Mano Solo » la vie c’est pas du gateau »

Seul regret d’une soirée autrement franchement réussie: je n’ai pas entendu ma chanson préférée » Manuela » ,  ( je ne trouve pas le lien deezer )

J’ai fini le concert trempé de sueur et jusqu’au quai du métro j’entendais l’air de »ginette« . C’est en me retournant pour comprendre d’où me venait cette réminiscence que j’ai compris l’évidence: nous étions plusieurs à  le fredonner… n’est-ce pas la le meilleur résumé d’un concert réussi

Jérémy

Plus+
Les dates de concert des Têtes Raides dans votre région
Le site officiel

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *