Les ignorants, de Etienne Davodeau

« Les ignorants : Récit d’une initiation croisée » est un livre dans lequel Etienne Davodeau raconte comment il a passé un peu plus d’un an en compagnie de son ami Vigenron Richard Leroy, à  travailler quotidiennement (et parfois même durement !) à  ses côtés dans la vigne. En échange, Richard a accepté de se plonger dans les bandes dessinées que lui soumettait,  Etienne, de l’accompagner dans des festivals ou de faire connaissance avec des dessinateurs amis de Davodeau.

De cet échange insolite, de cette rencontre entre deux personnages, de cette confrontation entre deux univers †˜en fin de compte, pas si éloignés que ça), va naître ce livre, ce récit d’une année de complicité, d’échanges de points de vu entre deux novices acceptant chacun à  leur manière de s’ouvrir à  un monde qu’il ne connait pas.
Comme souvent chez Davodeau (« Rural » »Les Mauvaises gens » ») l’histoire se met en mode documentaire, avec un dessin et un récit qui prend son temps, qui nous invite à  participer à  cette rencontre, à  nous faire vivre le travail de la vigne, à  nous faire comprendre la philosophie, la passion de cet homme pour sa terre, pour son vin, pour son mode de production biodynamique, pour son vin qu’il chérit comme son enfant.

Si la majeure partie du livre tourne autour du vin et du travail du Vigneron, le reste est consacré bien sur à  la Bande dessinée, avec le regard novice et amusant que porte Richard Leroy sur les livre que lui propose son ami Davodeau, toujours curieux de connaître ses impressions sur tel ou tel livre. Pour aller plus loin, il l’invite même à  rencontrer Jean-Pierre Gibrat ou Emmanuel Guibert, à  visiter l’imprimerie d’où sortent ses livres, à  rencontrer les gens de la maison d’édition Futuropolis ou à  le suivre dans,  les salons de la BD à  Bastia ou à  Saint-Malo.

Mais au-delà  du procédé, aussi passionnant soit-il, c’est l’amitié qui lie ces deux hommes, c’est l’écoute que l’un porte à  l’autre, c’est l’ouverture d’esprit et la curiosité dont chacun fait preuve qui séduit et touche vraiment dans ce livre. Deux regards croisés, le savoir-faire de deux amoureux des belles choses qui se mêlent ici sous le regard bienveillant du lecteur, heureux de partager ces beaux moments de vie comme seul Davodeau sait si bien les raconter.

Benoit Richard

Les ignorants
Scénario et dessins : Etienne Davodeau
Editeur : Futuropolis
272 pages Noir et blanc – 24.50€¬
Parution : octobre 2011

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *