Meurtres pour mémoire, de Didier Daeninckx, illustré par Jeanne Puchol

28 ans après la parution de »Meurtres pour mémoire » (Grand Prix de Littérature Policière en 1985), le livre reparait chez Futuropolis dans une version enrichie de dessins pleine page, l’occasion pour ceux qui seraient passés à  côté de ce grand roman policier et politique des années 80 de découvrir un récit dénonçant la répression policière d’une manifestation d’algériens dans les années 60.
Paru une première fois en 1991 et devenu introuvable par la suite, Meurtres pour mémoire illustré par Jeanne Puchol est donc l’objet d’une nouvelle parution, dans la grande tradition de ces classiques de la littérature illustrés par des auteurs de bande dessinée (« Voyage au bout de la nuit » »Le double » »Le procès-verbal » ») et publiés par Futuropolis depuis de nombreuses années.

Si le regard porté sur les événements liés à  la guerre d’Algérie a bien évolué au cours des de la précédente décennie avec des livres (« Octobre noir » de Mako et Didier Daeninckx), des témoignages et des reportages consacrés à  cette période sombre et peu glorieuse de notre histoire contemporaine, le travail de mémoire n’est jamais vraiment terminé. Ainsi, la reparution de ce livre coîncide avec la,  commémoration des 50 ans de l’assassinat de manifestants algériens, le 17 octobre 1961, à  Paris.

Bénéficiant du dessin en noir et blanc, réaliste et sobre de Jeanne Puchol, le roman de Didier Daeninckx offre ici une lecture différente, peut-être plus saisissante encore que l’original, en tout cas intacte dans la puissance émotionnelle que dégage le récit. Un travail qui,  vaut largement une adaptation en bande dessinée.

Benoit Richard

Meurtres pour mémoire – Par Didier Daeninckx, illustré par Jeanne Puchol
Editions Futuropolis
248 pages – 25€¬
Parution : 6 octobre 2011

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *