Clichés de Bosnie, de A. Ducoudray et F. Ravard

Deux ans après l’excellent polar social »La faute aux chinois » le duo Ravard/ Ducoudray revient avec une BD reportage en noir et blanc, drôle et touchante à  la fois, où l’on suit l’un des deux auteurs dans périple en Bosnie, embarqué dans un convoi humanitaire.

Photographe de presse dans un quotidien régional, Aurélien Ducoudray décide, après avoir repéré une petite annonce, d’accompagner une mission humanitaire qui va chaque année en Bosnie. Très vite, Aurélien se fait une place dans un groupe assez hétéroclite, conduit par Arlette, une prof de collège au caractère bien trempé, pleine de dynamisme et de volonté. Tout au long de son voyage, notre photographe va faire de nombreuses rencontres et découvrir une Bosnie ravagée par des années de guerre (le voyage a lieu dix ans après le début du conflit), loin des clichés qu’il pouvait avoir en tête à  propos de cette région du globe.

Sur un ton qui oscille en permanence entre humour et gravité, le récit nous plonge dans ce convoi, au milieu du groupe mais aussi des populations locales. On y découvre les relations qui unissent les uns et les autres mais aussi la manière avec laquelle est reçu le convoi par les autochtones qui croient voir à  chaque fois débarquer le Père Noël et son traineau. Distribuant des jouets, des habits, de la nourriture, et divers matériels, le convoi retrouve des amis sur place mais doit chaque jour faire face à  des imprévus, à  des découvertes, des surprises plus ou moins bonnes »tout un suite de rencontres et d’événements qui viendront nourrir le récit d’Aurélien Ducoudray et apporter au livre tout son charme, tout son intérêt.
A l’image des formidables reportages en bande dessinée de Guy Delisle, »Clichés de Bosnie » réussit à  mélanger la petite et la grande histoire, se situant dans cette veine de livres qui jouent en permanence avec l’humour et l’ironie pour raconter une réalité, un pays, la vie de gens dont les préoccupations semblent bien différentes des nôtres. A travers ce long et périlleux voyage, Ducoudray nous offre un récit à  la fois intime et universel, nous faisant vivre les bons comment les mauvais moments, le tout rendu par le trait réaliste, rond, ludique et chaleureux de François Ravard qui joue beaucoup sur les expressions des visages de ses deux personnages principaux que sont Arlette et Aurélien.

A la fin du livre, on peut découvrir des croquis dessinés par François Ravard lors de son récent voyage en Bosnie il y a deux ans juste avant de réaliser ce travail, mais aussi et surtout les photos noir et blanc prises par Aurélien Ducoudray qui viennent compléter admirablement cette bande dessinée attachante faite de nombreuses rencontres entre des victimes de la guerre et ces gens un peu fous qui ont décidé de leur apporter un peu de bonheur.

Benoit RICHARD

Clichés de Bosnie
Scénario : A. Ducoudray
Dessin : François Ravard
Editions Futuropolis
232 pages – 27€¬
Parution : juin 2013

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *