Revenants – Maël & Olivier Morel

revenantsIl y a d’abord eu le film documentaire télévisé (« l’à‚me en sang ») dans lequel le réalisateur franco-américain Olivier Morel allait à  la rencontre de,  jeunes vétérans américains revenus d’Irak pour les écouter et les filmer, témoignant,  du traumatisme vécu après leur participation à  la guerre en Irak.
Pour aller plus loin, le dessinateur Maël vient apporter sa patte au projet en racontant l’histoire de ce documentaire pas comme les autres,  en mettant des »images » sur les cauchemars de ces jeunes soldats atteints du trouble de stress post-traumatique.

La bande dessinée de, Maël nous conduit sur les pas d’Olivier Morel dans ses différentes rencontres, nous faisant entendre le récit de tous ces jeunes témoignant leur expérience en tant que soldats américains envoyés en Irak mais aussi et,  surtout des conséquences et donc des troubles et cauchemars qui les pourrissent la vie depuis leur retour. Visions d’horreur, violences psychologiques, actes de tortures, tout revient en mémoire ; et de ces chocs reçu là -bas, personne ne semble pouvoir s’en défaire et chacun semble même avoir laissé une part de lui-même dans ce conflit.

Si les témoignages sont assez bouleversants, le dessin du très doué,  Maël (remarquable sur »Notre mère la guerre » avec Kris) vient appuyer un peu plus là  ou ça fait mal.
En jouant avec les couleurs, il permet de bien marquer les différents temps du récit. Avec le noir et blanc, il évoque plus le documentaire, et avec les dessins aux teintes rouges, il donne forme aux cauchemars, aux états d†˜âmes et aux pensées négatives des témoins.

Le résultat s’avère très concluant avec une bande dessinée saisissante qui va dans le même sens que le récent livre de Will Argunas (Uriel, Samuel, Andrew) qui, lui aussi, évoquait les difficultés de réinsertion des jeunes vétérans d’Irak.

Benoit RICHARD

Revenants
Olivier Morel & Maël
Dessin de Maël
Editions Futuropolis
120 pages – 19€¬
Première parution : 12 septembre 2013

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *