The End Of The Fucking World – Charles Forsman

theendofthefuckingworldAvec »The End Of The Fucking World » l’employé du Moi nous proposent un road-movie sanglant racontant l’étrange et meurtrière cavale d’un couple d’amoureux adolescents, mais aussi et surtout la découverte d’un jeune auteur au style minimaliste très intéressant nommé Charles Forsman.

James n’est pas un adolescent comme les autres, peu enclin à  l’humour, et se vantant d’avoir tué des animaux de façon assez brutale, il quitte le foyer familial après avoir frappé son père au visage juste avant de lui voler sa voiture,  Il entraine dans sa fuite sa copine Alyssa »mais pour aller où exactement ? Seul James le sait.

Drôle de petite BD que »The End Of The Fucking World ». Un livre coup de poing qui se lira d’une traite, le temps de découvrir cet auteur incroyable dont le style très dépouillé se marie bien avec la noirceur et la profondeur d’un récit très cru, très sec.
Avec une économie de mots et de traits, Charles Forsman parvient tout de suite à  créer une atmosphère, à  nous plonger dans la cavale romantique et insensée de ces deux amants que rien ne semble pouvoir arrêter.
Sans toujours comprendre de ce qui se passe sous nos yeux, et avec, par moment, un sentiment de malaise, on suit malgré tout avec grand intérêt les aventures par moment assez effrayantes de ces deux ados asociaux, avec l’espoir de retrouver très vite cet auteur américain vraiment intéressant.

4

Benoit RICHARD

The End Of The Fucking World – Charles Forsman
Scénario & dessin : Charles Forsman
Editions : L’Employé du Moi
168 pages – 14.50€¬
Parution : octobre 2013

 

 

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *