5+5 = Chevalrex

remyponcet

Chevalrex,  est le projet,  de l’homme orchestre Rémy Poncet, responsable du label Objet Disque membre du groupe Brest Brest Brest et frère de l’immense Gontard! En 2014, il a sorti l’album »Catapule »  (évoqué dans nos pages par Stéphane Monnot, la »Mostla Chevalrex Tape » un 45T Chevalrex vs. Hyperclean, et tout récemment « 30 minutes with Chevalrex »  pour la série Objets souterrains éditée par La Souterraine. On retrouve dans sa musique l’esprit des premiers Dominique A, Jérôme Minière, la folie pop de François de Roubaix et beaucoup d’autres choses encore.

5 disques du moment :

RODRIGO AMARANTE

RODRIGO AMARANTE -« Cavalo »
Plus j’écoute ce disque, plus je l’aime. Découvert grâce à  l’insistance précieuse d’Alex Mélis. Les morceaux les plus dépouillés « Irène » »I’m ready » notamment, sont sublimes »

MOCKE -« L’anguille »
Mocke est au top sur son premier disque solo qui sort en septembre. On découvre que derrière le musicien brillant se cache également un compositeur très fin et inspiré. Je suis très fier que ce disque sorte chez Objet Disque !

COMPILATION -« Forbidden Planets – Music from the pioneers of electronic sound »
Une compil que mon pote Arnaud avec qui je travaille (Brest Brest Brest) m’a fait écouter cette semaine et qui s’avère être géniale, avec du Bernard Herrmann, du Herman Heiss, enfin des bizarreries qui sonnent comme des douceurs.

THEE OH SEES -« Thee Hounds of Foggy Notion »
Je ne suis pas fan du tout des Oh Sees actuels, avec leur gros son et leur rock fatiguant (bien que quelques percées psyché folk soient par moment bienvenues), mais j’adore leurs premiers enregistrements dont ce fameux disque enregistré en conditions naturelles (au bord de l’autoroute, dans une clairière »). Indépassable, morceaux/son/concept »

FINAL FANTASY -« Has a good home »
Le disque que je me suis mis ce matin au réveil sur la platine. J’aime vraiment les morceaux d’Owen Pallett, sa science mêlant structure pop et musique savante. C’est simple et complexe à  la fois. à‡a pourrait être étudié mais je me contente déjà  de l’écouter »

5 disques pour toujours :

tindersticks_second_album

Tout MOONDOG
De ses enregistrements les plus sauvages dans les années 50 aux enregistrements orchestraux plus tardifs. Je fais un ensemble et je garde tout

TINDERSTICKS – Second album
Celui-là , je l’ai racheté plusieurs fois mais ma version CD actuelle est encore rayée. J’ai l’impression que c’est le destin de ce disque pourtant increvable

BROADCAST -« Ahah Sound »
Pour son morceau d’ouverture »Colour me in » qui me retourne à  l’infini ou « Before we begin » qui est un hymne parfait. L’écriture, la production, la souplesse, la voix »un rêve »Potentiellement n’importe lequel de leurs albums mériterait sa place ici.

BELLE & SEBASTIAN -« If you’re feeling sinister »
Le disque vers lequel je suis le plus souvent revenu depuis l’adolescence. Je suis passé de la K7 au cd, puis désormais au vinyl. Tant qu’il y aura des supports, j’en achèterai une copie.

THE MARQUIS DE TREN & BONNY ‘PRINCE’ BILLY -« Get on jolly »
Pour ce dernier disque, j’ai hésité entre »La fossette » et »Remué » de Dominique A, « Eureka » de Jim O’Rourke, « The three E.P.’s » du Beta Band, l’unique album de Mark Hollis ou encore »When in Rome » du Penguin Cafe Orchestra mais j’ai finalement opté pour le disque le plus souterrain de tous. Je ne suis pas du tout un inconditionnel de Palace et Will Oldham, j’aime plusieurs de ses disques dont « I See a darkness » notamment, mais pas au point de courir après toutes ses apparitions discographiques. Pourtant, celui-ci a un caractère particulier, je n’en avais jamais entendu parler et j’étais tombé dessus à  Bruxelles, dans une boutique, pochette sans rien marqué dessus, juste un petit sticker avec des titres de morceaux énigmatiques. Au final un des disques les plus envoutant que je connaisse, une forme de beauté sombre et prenante. Comme le disque est court, il s’écoute en boucle.

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *