5+5 = Mansfield.TYA

Mansfield.TYA

Avec Corpo inferno, les deux nantaises de Mansfield.TYA ont sorti l’un des meilleurs albums de l’année 2015. Pour fêter ça, Julia Lanoë et Carla Pallone nous livrent leurs albums favoris d’hier et d’aujourd’hui.

5 disques du moment :

Low 2015 - pochette

LOW  – Ones and sixes
Le côté lourd, leurs deux voix comme une seule, les boites à rythmes si évidentes! Bravo. Le son est fou. Et le vynil est magnifique! (Carla Pallone)

ARLT – Deableries
Je n’ai pas encore tout écouté mais je suis très curieuse ! (Carla Pallone)

HELENA HAUFF – Discreet desire
Elle propose une musique instrumentale très froide. Les titres sont précis et tranchant. Un peu noire évidement, sinon je n’aimerais probablement pas ! (Julia Lanoë )

ANGEL HAZE – Back to the woods
Je suis en train d’écouter là. Il a l’air super. (Julia Lanoë )

BORIS BREJCHA – Feuerfalter
Je ne m’en lasse pas.  Boris Brejcha est reconnaissable entre 1000.  Il propose une musique minimal et toujours juste.  J’ai tout de suite envie d’aller faire la fête toute la nuit quand je l’entends. (Julia Lanoë )

5 disques pour toujours :

THE CURE pornography album
CRYSTAL CASTLES II
J’adore toute la discographie de Crystal Castles.  Ils se sont malheureusement séparés il y a peu. Je vais devoir faire tourner leurs 3 disques toute ma vie. Doe deer est ma chanson favorite de (II). Il y a aussi un morceau avec Robert Smith sur ce disque. (Julia Lanoë )

THE CURE – Pornography
J’écoute The cure depuis que je suis en CM1. Grâce à ma grande soeur. J’écoutais « three imaginary boys » dans la voiture quand on partait en vacances. J’avais une copie dégueulasse sur K7. Je rêvais que les cures allaient venir jouer dans la cour de l’école et que je pourrais chanter en yaourt avec eux. J’ai choisi « Pornography » mais j’ai hésité longuement avec « three imaginary boys », « Seventeen Seconds » et « Faith ». (Julia Lanoë )

SUNN O))) – black one
En toute simplicité. (Julia Lanoë )

DEPECHE MODE – Music for the masses
Je saoule tout le monde dans le camion avec ! (Carla Pallone)

BACH – Sonates et Partitas pour violon seul  BWV 1001-1006, par Amandine Beyer
Le monument du violon. Inépuisable. (Carla Pallone)

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *