Miss Peregrine et les enfants particuliers – Tim Burton

Un Tim Burton raté, où l’auteur de Beetlejuice a bien du mal à imposer son style face à un scénario trop consensuel et balisé. Seuls les ados y trouveront leur compte.

Miss Peregrine et les enfants particuliers : Photo Asa Butterfield
© 2015 Twentieth Century Fox Film Corporation

Miss Peregrine et les enfants particuliers est l’adaptation d’un best-seller de la littérature jeunesse racontant l’histoire d’un bande d’enfants dotés de pouvoirs extraordinaires, reclus dans un manoir et protégés pas une boucle temporelle afin d’échapper à de terrifiants monstres mangeurs d’yeux.

Miss Peregrine et les enfants particuliers : Affiche du film de Tim BurtonSi l’on peut reconnaître à Tim Burton un talent toujours aussi évident pour la mise en scène et une véritable patte quand il s’agit de dépeindre des univers poétiques et gothiques avec tout plein de monstres gentils comme dans le superbe Big Fish, ici, comme dans La planète des singes, il se contente du strict minimum ; livrant une adaptation sans grande inspiration et bien trop tape-à-l’œil pour convaincre… avec un scénario, à sa décharge, franchement pas terrible.
Car, si vous avez passé l’âge de lire Harry Potter et si l’univers des X-Men n’est pas forcément votre tasse de thé, vous risquez sans doute de vous ennuyer très vite au contact de cette histoire et de ces enfants finalement bien peu touchants, à commencer par le personnage principal, Jake, interprété par le jeune Asa Butterfield, croisé il y a quelques années dans le bien plus convaincant Hugo Cabret de Scorese.

Mais comme chez Tim Burton, il a toujours un petit quelque chose auquel on peut se raccrocher, ici c’est encore une fois la forme qui séduit plus que le fond avec des décors superbes et une certains poésie dans la représentation physique des enfants. Le récit quant à lui, (2 heures bien sonnées), est bien longuet malgré pourtant de belles idées, une débauche d’action, de péripéties et d’effets fantastiques parfois tellement poussés que ça en devient à la fin assez lassant.

Comme après avoir vu un banal film de super héros « à la Marvel », on ressort un peu hébété avec l’impression de s’être trompé de film et surtout que Tim Burton a, cette fois encore, succombé aux sirènes des studios avec ce bon gros blockbuster hollywoodien.

Benoit RICHARD

Miss Peregrine et les enfants particuliers
FilmAméricain, Belge, Britannique de Tim Burton
Avec Eva Green, Asa Butterfield, Samuel L. Jackson….
Genres : Aventure, Famille, Fantastique
Durée : (2h 07min)
Date de sortie 5 octobre 2016

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *