Le meilleur de la Souterraine depuis le début 2017

Petite sélection maison parmi toutes les sorties proposées par La Souterraine au cours de la première moitié de l’année 2017.

jerrycan - la souterraine

La Souterraine c’est comme l’abonnement à ton hebdomadaire préféré : toutes les semaines, dans ta boîte aux lettres (électronique), tu trouveras de quoi nourrir ta curiosité et accessoirement faire de sacrées découvertes.

Durant les six derniers mois, une trentaine de sorties ont été proposées par Benjamin Caschera et Laurent Bajon.
Les plus fidèles n’auront sans doute rien manqué des trouvailles des deux compères. Pour les autres, voici un récapitulatif de ce qu’on a entendu de plus séduisant sur la page bandcamp de La Souterraine depuis le début d’année… Sans oublier évidemment les albums de Amor Blitz, Malik Djoudi, Camille Bénâtre et Guillaume Stankiewicz déjà évoquées dans nos pages.

Omertà – Omertà

Ce projet rappelle tout de suite des choses excellentes comme Cankun ou Johnny Hawaii mais aussi les Liminanas… avec des musiques oscillantes, mouvantes, improvisées et psychédéliques. A la tête du projet, Florence Giroud a composé des morceaux lents et littéraires avec des textes récités, inspirés notamment par la Corse. Une super découverte.

Jerrycan – mostla passé § futur

Passé le titre très dancefloor et pas forcément représentatif de cette mostla tape, on découvre des chansons pleines de charme, de nostalgie et de mélancolie signées d’un artiste Genevois. C’est beau c’est touchant, c’est plein de sensibilité et les mélodies sont superbes. On pense d’ailleurs par moment au génial Camille Bénâtre. Une découverte qui donne franchement envie de se pencher sur le cas cet artiste… à suivre de près !

Savon Tranchand – Symétrie

Des guitares et des boites à rythmes. Le duo Savon Tranchand (Benoît Preteseille et Sophie Le Roy) revient avec son punk-rock de dingos pour nous présenter une nouvelle suite de titres plus barrés les uns que les autres. C’est à la fois drôle – il faut écouter leur version décalée du titre Un clair de lune à Maubeuge de Bourvil ! – , arty et abrasif, ça sort franchement de l’ordinaire et c’est aussi à écouter sur le label Le Turc Mécanique.

Lemon Swell – Summer Dauphin Compil’

Le disque le plus grunge de La Souterraine est l’œuvre de Lemon Swell. Son indie rock lo-fi est un vrai régal, d’autant qu’on comprend les paroles et qu’elles sont supers cools. Un disque de branleur, un disque de jeune qui veut profiter de la vie et passer du bon temps à faire du skate, du surf, à draguer les meufs et à jouer de la gratte. Un beau programme pour l’été, et même pour l’avant et l’arrière saison. Validé à 100% par le président Macron !

Train Fantôme – Manémeur

Pour cet album, le duo lyonnais, Lise et Antoine, est allé composer et enregistrer sur un 4 pistes durant un été et deux hivers dans la maison de vacances du grand-père à Manémeur, une petite bourgade bretonne, en bord de mer. Joué avec juste leurs voix, une guitare et un synthé, Train Fantôme dévoile un univers intimiste et mélancolique nourri par la tristesse de coin hors saison, mais aussi par la luminosité et l’effervescence touristique en été. Entre balades sur la côte sauvage, visionnages de films médiévaux, baignades et farniente, ils ont composé au fil du temps ces chansons douces et étranges, un brin mystiques, avec presque par moment un petit côté Brigitte Fontaine & Areski Belkacem. On peut aussi choper l’album sur ABrecords.

Philippe Crab & Antoine Loyer – Chansons fraternelles souterraines

C’est la folle douce de la sélection. De la chanson décalée composée par deux amis qui ont mixé leurs univers respectifs dans un album floral et poétique, bien loin des structures traditionnelles de la chanson de papa, un album plein de recoin et de sinuosités, de mots étranges et de phrases bizarres. La suite est à découvrir sur le site du label Le Saule. Dépaysement garanti.

Le Flegmatic – Bouleversement majeur

Thomas Boudineau est Le Flegmatic. Tromboniste au sein de The Hiddentracks, il revient avec un second album dans lequel il excelle encore une fois dans sa manière de raconter ses petites histoires  musicales imaginées aux cours de ses traversées de la Lozère, des Cévennes et des suburbs du Roussillon… des chansons comme des petites nouvelles, des tranches de vie posées sur des musiques indie pop tranquilles, portées par la voix douce de Thomas. C’est drôle, étrange, touchant. Bouleversement Majeur est également disponible sur le label We Are Unique! Records.

La Souterraine – Le courage des oisifs

Il fallait bien qu’un jour Dominique A s’invite à La Souterraine, ou plutôt qu’on l’invite, comme sur cet album de reprises de titres de son premier album Le Courage des oiseaux mais pas seulement. Un album imaginé en association avec La Route du Rock à l’occasion du festival breton Champs Electriques. On y entendra des titres que l’on connait par cœur repris de manière originale par Mansfield Tya ou émouvante par Eddy Crampes. Un bel ensemble, forcément plein de nostalgie, qui touchera à n’en pas douter la sensibilité des fans du divin chauve.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des