Opération Copperhead – Jean Harambat

Jean Harambat propose une comédie d’espionnage à l’ancienne, sur fond de guerre 39-45 et de cinéma avec en guest David Niven et Peter Ustinov !

Opération Copperhead

Avant de devenir des acteurs connus notamment pour leurs rôles dans des adaptations de roman d’Agatha Christie (Mort sur le Nil) et de vieux films d’aventures , Peter Ustinov et David Niven avaient été militaires, et avaient notamment travaillé pour le cinéma aux armées, tournant dans des films de propagande durant la seconde guerre mondiale, l’un étant scénariste, l’autre tenant les premiers rôles.

Opération Copperhead Mais leur services pour la couronne  allaient prendre une tournure historique quand Winston Churchill décida de leur confier la mission de recruter un acteur afin d’en faire un sosie du général Montgomery (l’homme chargé de diriger le Débarquement allié) et de l’envoyer en Afrique du Nord pour détourner l’attention des nazis, quelques mois avant le débarquement en Normandie. Clifton James, acteur sans envergure, allait alors devenir l’incarnation improbable du général Montgomery.

Basé, vous vous en doutez, sur un fait d’histoire aussi anecdotique qu’incroyable, Opération Copperhead est surtout l’occasion pour l’auteur Jean Harambat de s’amuser un peu avec l’Histoire et de lui donner une tournure burlesque, d’utiliser ce fait historique très peu connu dans un récit à l’humour « So british » avec des personnages plus burlesques les uns que les autres, se prêtant aux situations les plus cocasses.
Evidemment il faut aimer un minimum ce genre d’histoire un peu surannée, avec tous les codes propres à la parodie d’espionnage qui nous ramènent directement au cinéma de Lubitsch et de Peter Sellers, avec des films comme La Panthère rose (avec David Niven). Il faut apprécier ce ton humoristique à l’ancienne pour profiter pleinement de ces dialogiques parfois savoureux, de ces situations parfois étonnantes évoquées par l’auteur, sans quoi on risque de s’ennuyer ferme.
Malgré tout, on ne pourra que s’incliner devant la qualité graphique du livre avec ce trait de dessin vif et léger et ces couleurs chatoyantes signées Isabelle Merlet.

Un joli exercice de style, plein de fantaisie, peut-être un peu long, mais qui devrait ravir les cinéphiles.

Benoît RICHARD

Opération Copperhead
Scénario et dessin : Jean Harambat
Couleurs : Isabelle Merlet
Editeur : Dargaud
176 pages couleurs – 22,50€
Date de parution : 29 Septembre 2017

Opération Copperhead

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *