La new-yorkaise JACK noie ses angoisses dans l’Indie rock

Issue du prolifique label indie rock américain underground Sad Cactus, la new-yorkaise JACK s’impose avec des compositions à la fois mélancoliques et nerveuses.

Née dans l’Etat de Buffalo mais grandie à Brooklyn, Brittany Costa de son vrai nom fait partie de ces jeunes auteures-compositrices-interprètes qui ont baigné dans les meilleurs disques indie rock des années 1990 et slowcore. Tous ces univers ont nourri ses influences musicales qui se font ressentir sur son premier EP paru en 2016 mais également son premier album, Alchemical Rounds.

jack Alchemical RoundsComposé de neuf morceaux, Alchemical Rounds se veut être un album centré sur les conflits internes et comment les surpasser tout au long de sa durée. A l’écoute, on peut établir un comparatif entre Angel Olsen et PILE au niveau des compositions aussi bien entraînantes qu’aventureuses à l’image de Blue qui ouvre les hostilités de façon audacieuse mais également dans les riffs grunge d’A Kick A Knife où elle exprime ses anxiétés et ses angoisses qui la rendent vulnérable et incapable de faire des bons choix. On peut citer également le bien-nommé Anxiety où on arrive à capter le pathos de la new-yorkaise via son interprétation qui possède un sacré caractère mais également Fear Of et Boxes qui sont plus mélodiques qu’à l’accoutumée.

Alchemical Rounds regorge de moments pour le moins mémorables avec notamment Dirt et What Grows, deux titres riches en métaphores  pour qualifier ses conflits internes sur des crescendos musicaux remplis de montagnes russes émotionnelles. Et c’est ce qui fait l’incroyable atout de JACK qui s’en tire avec les honneurs en plaçant la barre pour la moins haute en matière de rookie indie rock de Brooklyn.

Florian SONI BENGA

JACK – Alchemical Rounds
Label : Sad Cactus Records
Date de Sortie : 1er mars 2018

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Souscrire  
Me notifier des