5+5 = les disques préférés de J.C. Satàn

Les J.C. Satàn sont de retour avec leur rock incassable et très personnel ! Centaur Desire constitue une nouvelle pierre (de taille) à l’édifice du combo Bordelais dont l’énergie et la rage sont toujours aussi étourdissantes.

JC SATAN

mars 2018

5 disques du moment :

PAULA : Julien Gasc – Kiss Me You Fool!
Car je n’aurais jamais pensé aimer et écouter en boucle ce genre de musique chantée en français. Mais il m’a fait changer d’avis.

GASPARD : Wireheads – Lightning Ears
C’est simple, efficace et nonchalant. C’est super.

ARTHUR : The Minneapolis Uranium Club – Human Exploration
Je n’arrive pas à trouver des trucs aujourd’hui ultra marquants mais ça tue, c’est juste à la Eddy Current, Wire, Devo en moins robot et je peux écouter ce disque n’importe quand sans problème… je crois qu’il est de 2016 mais bon, on s’en fout !

ROMAIN : Thundercat – Drunk
Un bassiste virtuose qui fout du slap partout. Tout ce que je déteste. Mais j’ai adoré ce disque.

DORIAN : The Bonniwell Music Machine ‎– The Bonniwell Music Machine
Pas du tout récent, mais je viens de découvrir ce groupe (qui s’appelait juste The Music Machine avant). La grande classe, j’adore tout dans ce disque, la voix de Sean Bonniwell, les arrangements. Il y a de l’épique et du tragique c’est beau !

5 disques pour toujours :

PAULA : Pixies – Surfer Rosa
Car il y a tout dedans. De la douceur, du velours, des cris, des mélodies et Kim Deal. Je l’avais laissé de côté pendant un moment mais quand il revient sur la platine il y a rien que j’ai oublié.
En réalité, c’est difficile pour moi de faire un choix entre Surfer Rosa et Doolittle, mais s’il y a un morceau que j’aurais aimé écrire c’est Where is my mind de Surfer Rosa.

GASPARD : The Zombies – Odessey and Oracle
Gros classique. C’est un chef d’œuvre, ça fait partie des albums que j’ai le plus écouté…

ARTHUR : John Barry – Goldfinger
Plus ça va, plus j’écoute de musique de film et instrumentale. J’aurais pu mettre Conan The Barbarian de Basil Poledouris mais pour marier avec l’instrumentation 60’s que j’adore, John Barry est un dieu… Il faut écouter You Only Live Twice ou Thunderdome par exemple. C’est démentiel ! Dans le genre, Basile Kirchin est génial aussi…en plus expérimental selon l’époque.

ROMAIN : Mogwai – Young team
Le premier disque de Mogwai. La perfection.

DORIAN : Grandaddy – Under the Western Freeway
Le plus grand disque de pop des années 90 pour moi. Il m’a énormément marqué étant jeune mais reste encore grandiose aujourd’hui !

J.C. Satàn – CENTAUR DESIRE
Born Bad Records – 2 mars 2018

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Souscrire  
Me notifier des