La quête intérieure d’Anna McClellan sur le touchant « Yes And No »

Omaha est réputé pour héberger le prestigieux label Saddle Creek mais aussi Conor Oberst. Ces derniers temps, la ville s’apprête à accueillir sa nouvelle héroïne locale du nom d’Anna McClellan.

ANNA MCCLELLAN – Yes and No

L’auteure-compositrice-interprète s’est faite vivement remarquer avec son premier album Fire Flames en 2015 qui a connu une certaine notoriété dans sa ville natale. Mais ce n’est que plus tard qu’elle attirera l’attention de l’excellent label Father/Daughter Records qui la signe sur le champ. Ainsi trois ans plus tard, elle fait son retour avec son nouvel album intitulé Yes and No.

ANNA MCCLELLAN – Yes and NoAnna McClellan vient nous livrer ses expériences romantiques qui furent des successions d’échecs à travers des compositions pop baroques pour les moins audacieuses à l’image de Heart of Hearts et de Look Alive. Avec des arrangements pianistiques et résolument vintage, la native d’Omaha n’a qu’une seule ambition : viser la grandeur. Ainsi, elle se démarque de la scène indie underground en piochant vers les sonorités dignes des années 1970 sur But At The Same Time, Flailling Orbits sans oublier la pièce centrale de huit minutes intitulée Nail-Biting Song soutenue par des chœurs de Greta Kline alias Frankie Cosmos et de Gabrielle Smith alias Eskimeaux.

Après un final pour le moins impeccable intitulé Shit’s In The Stars, Anna McClellan nous offre une très belle expérience musicale avec ce Yes and No poussant la réflexion sur les relations entre hommes et femmes tout en faisant part de son vécu. Maintenant, on comprend mieux pourquoi elle est autant plébiscitée cette année et pourquoi Omaha compte sur ce jeune talent prêt à briller.

Florian SONI BENGA

Anna McClellan – Yes And No
Label : Father / Daughter Records
Sorti le  23 février 2018

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des