[VOD et DVD] I Am Not a Witch : ma petite sorcière bien aimée

I Am Not a Witch fut l’une des très belles sensations de la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2017. Une magnifique histoire de sorcières qui s’inscrit dans la réalité mondialisée d’une Afrique contemporaine, une œuvre diablement envoûtante.

I Am Not A Witch photo

Cet étonnant conte tragi-comique dresse le portrait attachant de Shula, une jeune fille de neuf ans, accusée de sorcellerie dans un village de la Zambie en Afrique. Pour son premier long métrage la réalisatrice zambienne Rungaro Nyoni qui vit au Portugal livre une fable comme le continent africain aime si bien retranscrire par le biais du cinéma, depuis Ousmane Sembene et Souleymane Cissé notamment.

I Am Not A Witch afficheD’entrée de jeu, ce qui frappe c’est une mise en scène parfaitement maîtrisée qui vous happe dès les premiers plans, où la caméra fixe depuis l’intérieur d’un bus remplis de touristes venus voir un spectacle, nous dévoile un camp de sorcières subsaharien sous la musique envoûtante du compositeur classique Antonio Vivaldi. Séquence grands frissons ! Ce talent esthétique impressionne la pellicule et l’œil du spectateur, admiratif également d’une narration symbolique qui transcende un récit puissant sur les traditions ancestrales aliénantes et la place de la femme en Afrique contemporaine, accompagné par des personnages pittoresques attachants.

Cette œuvre atypique ne cesse de surprendre par un ton satirique apportant d’autant plus de force aux propos et à l’absurde de certaines situations tragiques (procès, sévices…). La cinéaste par une alchimie parfaite distille l’humour pour mieux contraster avec le sort horrible de ces femmes vouées par le mauvais jugement des Hommes à rester attachées à un long ruban blanc rigide sous peine d’être transformées en chèvres ou pour ne pas qu’elles s’envolent. Rungano Nyoni apporte également un soin particulier au travail sur le son, souvent en contre champ et révélateur de violence.

Cette chronique ethnologique sociale inhabituelle s’appuie sur son éloquente jeune charismatique Margaret Mulubwa dans un rôle quasi mutique, mais dont le regard d’insoumission et mélancolique ne cesse d’émouvoir. Venez découvrir cette troublante satire dénonciatrice où la poésie douce-amère se conjugue à la tragédie au sein de I am not a witch. Surprenant. Drôle. Captivant. Un prometteur coup de maître ensorcelant.

Sébastien Boully

I Am Not A Witch
Film Zambien réalisé par Rungano Nyoni
Avec Margaret Mulubwa, Henry B.J Phiri, Nancy Mulilo
Genre : Drame
Durée : 1h35m
Sortie VOD : 27 avril 2018
Sortie DVD : 3 juillet 2018

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des