La revanche d’un super champion par Olivier Liron

Olivier Liron a participé au jeu télévisé Questions pour un champion. Le jeune homme détonne parmi les candidats. Il raconte, comme un thriller psychologique, ce moment cathodique unique dans Einstein, le sexe & moi.

(Crédit : Coline Sentenac)

Il en faut du talent pour raconter une journée d’enregistrement à l’émission télévisée Questions pour un champion. Qui plus est pour la raconter avec humour, avec distance et à la façon d’un thriller. C’est le tour de force que réussit parfaitement Olivier Liron dans son livre Einstein, le sexe & moi. Autant vous l’avouer de suite, j’adore Questions pour un champion.

Je me demande toujours comment font les candidats pour savoir autant de choses, aussi rapidement, moi qui, devant mon écran balbutie des bouts de réponses plus qu’approximatives. Je me demande toujours si les candidats, entre eux sur le plateau, sont aussi beaux joueurs que derrière l’écran. Je me demande toujours si Julien Lepers est vraiment sympa ou s’il est vraiment à l’ouest comme il en a parfois l’air. Enfin, je me demandais parce que l’animateur a été mis hors jeu, forcé de laisser sa place à un nouvel animateur.

Alors si vous n’êtes pas familier du Neuf points gagnants, du Quatre à la suite et du Face à face, je ne sais pas si vous savourerez autant que moi ce roman. Mais tentez l’expérience tout de même. Au moins pour l’humour d’Olivier Liron, candidat et super champion du jeu. Il livre, du côté des coulisses, les petites phrases, les tentatives de tricherie quand la lumière du buzzer tombe en panne, les saillies de Julien Lepers… Tout le monde en prend, gentiment, pour son grade. Surtout l’auteur qui ne s’épargne pas. C’est extrêmement drôle.

C’est inventif aussi. Olivier Liron entremêle le déroulement du jeu, les souvenirs tout droit sortis de son enfance, le chemin parcouru par les réponses dans son cerveau. Tout cela dans un savant mélange, d’ironie, d’humour noir et d’émotion. Parce que ce que raconte, en creux, Olivier Liron, c’est le petit garçon différent qu’il a été et qui fait de lui, aujourd’hui, un homme toujours différent mais accompli. Comment la traversée de cette enfance a été abominable, mais comment il s’est en sorti. Surtout, l’auteur ne s’apitoie jamais. Il en rigole même, de ces brimades, humiliations, violences scolaires… Il peut en rigoler maintenant. Maintenant qu’il participe à Questions pour un champion. Et qu’il va en devenir le super champion.

Lui qu’on traitait de « gogol ». Lui l’autiste Asperger qui la tient, sa revanche. Parce qu’il retient tout plus vite que les autres, mais qu’il peut vite se réfugier dans un monde à part, Questions pour un champion était fait pour lui. Olivier Liron raconte comment une émission de télé peut vous venger d’années de brimades et vous donner la légitimité tant attendue. C’est lumineux et hilarant. Il dépoussière l’image ringarde qui colle toujours un peu à la peau de ce jeu télé. Il livre un véritable thriller psychologique. On a beau savoir qu’il a gagné, qu’il est super champion, il arrive à nous embarquer lors d’un face à face final captivant. Bravo champion !

Delphine Blanchard

Einstein, le sexe & moi d’Olivier Liron
Alma éditeur
200 pages, 18 €
Date de parution : septembre 2018

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des