Early Moog Recordings 1964-1969 : à la découverte des pionniers du Moog

Une compilation de titres rares et inédits composés par les pionniers du Moog pour accompagner un film documentaire en hommage à son créateur : le docteur Robert Moog.

robert moog

Le Docteur Robert Moog est l’inventeur du synthétiseur auquel il a donné son nom. Il en a développé divers prototypes dans les années 60. Son influence sera considérable notamment dans la musiques avant-gardiste des années 60 et 70 (Kosmische Musik, krautrock, notamment…), mais aussi auprès de musiciens comme Jean-Jacques Perrey,  Wendy Carlos, François De Roubaix ou encore Mort Garson qui lui donneront ses lettres de noblesse.

En ouverture de la compilation Early Moog Recordings 1964-1969, on entendra Robert Moog présenter son instrument en 1964. La suite met en avant 7 titres expérimentaux signés Lothar and The Hand People, Ruth White, Max Brand, etc… Des artistes méconnus qui ont été les premiers à utiliser le Moog dans leurs compositions de manière totalement expérimentale.

Cette compilation est publiée dans le cadre de la campagne IndieGoGo pour financer la production du documentaire Electronic Voyager, un film dans lequel la fille de Robert Moog, Michelle Moog-Kassa, retrace le parcours de son père. On y verra des rencontres avec Gary Numan, Jean Michel-Jarre, Morton Subotnick, Bernie Worrell (Parliament-Funkadelic).

Electronic Voyages: Early Moog Recordings 1964-1969
Waveshaper Media – sortie le 14 juin 2019

Tracklist:
Robert Arthur Moog – L’Abominatron (1964)
Herbert Deutsch – Images de jazz, une chanson et blues (1967)
Joel Chadabe – Blues Mix (1966)
Lothar et les gens de la main – amour de l’asclépiade (1968)
Intersystèmes – Changement de couleur (1968)
Ruth White – L’horloge (1969)
Max Brand – Triptyque (1969)
Paul Earls – Monday Music (1968)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des