Momo Said – Break The Rules : un album aux couleurs Funk très réussi

Le chanteur et guitariste Italo-Marocain Momo Said sort son 2e album Break The Rules après un premier essai convaincant en 2013. Bercé par les albums que possédait son père, il a grandi dans la diversité musicale des 70’s qui a forgé son esprit et son style. Un vrai bonheur pour les oreilles.

Break The Rules est un album qui transpire le plaisir et la créativité, même le mysticisme de la pochette invite l’auditeur à se plonger dans les abysses de cet univers musical à travers les 13 titres proposés.
Enregistré et arrangé en Italie par une des références transalpines du genre, Giulio Aloisi aka Doktor Zoil, il contient de jolies ballades Soul à l’image de Time Gives Lessons avec ses cordes et ses chœurs délicats façon Motown, Revolution, No confusion, légèrement plus jazzy, Loverman qui rappelle le grand Curtis Mayfield un soupçon d’influences latines en plus…

Momo-Said-

Mais le funk n’est pas en reste avec Hold On ou encore Sunny Side Of The Streets, le single qui a lancé l’album en début d’année et qui est une belle réussite boogie funk. A l’époque on se disait que c’était de bon augure pour la suite de dévoiler un morceau avec un groove capable de nous transporter illico dans une ambiance festive et décontractée. C’était effectivement une belle mise en bouche et qui vient d’ailleurs ouvrir l’album, comme pour nous rassurer avant de présenter la suite des compositions.

On y appréciera également les titres aux ambiances plus latines comme dans le jazz d’In Many Cases ou de Post Scriptum avec ses airs de Salsa, mais une des belles surprises de ce disque est sans aucun doute l’énergique morceau éponyme Break The Rules porté par un duo rythmique imparable basse/batterie et un flow dynamique. Ce titre a même été choisi pour représenter une pub de matériel de sport, preuve de son énergie contagieuse, et à l’heure de la rentrée de septembre ou chacun va chercher avec plus ou moins d’enthousiasme une nouvelle activité sportive, l’écoute de Break The Rules peut être une bonne source de motivation supplémentaire.

A l’écoute de l’ensemble, il ne vous faudra pas négliger non plus des styles plus contemporains comme la NuSoul / HipHop de Basement ou la pop de Children soutenue par des cordes orientales, sans parler de l’indéfinissable Trip Hop de Dry River car ils ont tous leur place dans ce tout.
L’album est déjà disponible depuis le mois d’avril en téléchargement, mais vu le succès une sortie sur vinyle est prévu pour ce mois de septembre, avis aux amateurs.

Arnold PIJOT

Momo Said – Break The Rules
Label : Tam Tam Studio Records
Date de sortie :  6 septembre 2019

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des