Mon fiston ma baston : David Snug et l’élevage des enfants

Avec Mon fiston ma baston, David Snug se met cette fois dans la peau d’un jeune père qui doit s’occuper seul de son fils… pas facile surtout quand on est un gros branleur. Une BD géniale, à déguster d’une traite !

mon fiston ma baston extrait

Après avoir raconté ses débuts à Paris (La vie est trop Kurt), son boulot de surveillant de collège (mon jean Pion)  puis son parcours musical dans Je n’ai pas de projet professionnel, David Snug s’imagine cette fois, toujours sous les traits de son personnage à longue barbe et bonnet, dans la peau d’une jeune père de famille bien encombré par une progéniture qu’il ne sait pas quel bout prendre.

mon fiston ma bastonAvec sa femme Clitoria, âgée de 19 ans, David décide d’avoir un enfant pour sauver son couple, et cela malgré le monde de merde dans lequel on vit. Pas de bol, Clitoria attrape la mort et en couche suite à une tentative d’avortement « fait maison » et laisse notre homme veuf, seul avec son enfant dont il ne sait pas s’occuper. Persuadé que c’est un garçon alors qu’en réalité c’est une fille, il l’emmène dans des aventures plus folles les unes que les autres et tente même d’en tirer profit en en faisant un petit mendiant manchot attendrissant, histoire de faire un maximum de sous… Mais tout ça n’est qu’une infime partie du récit concocté par un David Snug très inspiré pour cette BD totalement extravagante, bizarre, farfelue étrange, saugrenue et surtout bien délirante !

Vous l’aurez compris, cette nouvelle inspiration (mais où va t-il donc chercher tout ça ?) du membre actif de Trotski Nautique est une poilade totale ! Un livre composé de 9 cases par page dans lequel le Normand d’origine n’a jamais été aussi loin dans l’absurde, la dérision, la folie et la très grosse déconne.

Avec des clins d’œil et des références à notre époque « écoute gamin, le mieux c’est que tu dises que t’es un gars sinon quand tu seras grand tu gagneras 25% de moins à travail égal » mais aussi à la BD « la Bd indé plus personne n’en lit (…) les jeunes préfèrent regarder des séries… », au cinéma des super-héros (Batman et Robin), Mon fiston ma baston est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains, qui en choquera sans doute certains, mais qu’on pourra classer sans trop se tromper au même niveau d’humour « scabreux » que par exemple le cultissime C’est arrivé près de chez vous de et avec Benoît Poelvoorde… Ça vous situe tout de suite une oeuvre.

Benoit RICHARD

Mon Fiston ma Baston
Scénario et dessin David Snug
Éditions Même pas mal
64 pages – 15€
Parution le 26 Septembre 2019

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des