[Replay] “Melville, le dernier samouraï” à revoir sur arte.tv

Diffusé dans le cadre d’une soirée consacrée à l’auteur des films L’armée des ombres ou Le cercle rouge, “Melville, Le dernier samouraï ” revient sur la vie et la carrière de ce réalisateur hors du commun qui a construit son œuvre en marge du système.

melville le dernier samourai

Mort à 55 ans comme son père et son grand-père, Jean-Pierre Melville est un des plus grands cinéastes français du XXe siècle. Fasciné par le cinéma noir américain, celui qui s’appelait encore Jean-Pierre Grumbach (Melville sera son nom de résistant) avant la guerre a fait 13 films entre 1974 et 1972 faisant tourner quelques uns des plus grandes acteurs des années 60 et 70 : Belmondo, Ventura, Delon, Signoret, Montand

Cyril Leuthy revient sur la carrière de cet homme résistant durant la guerre qui deviendra cinéaste par amour du 7e art. Une passion qui le dévore dès son plus jeune âge et qui constituera après la guerre sa principale raison de vivre.

Homme solitaire, fasciné par la nuit, perfectionniste, mais aussi possessif et autoritaire, qui se fâchera avec bon nombre de ses acteurs – il faut entendre la séquence audio mémorable où il s’écharpe avec Belmondo sur le tournage de L’aîné des FerchauxMelville a construit son propre un univers cinématographie pour assouvir sa passion. En marge du système, il avait ses propres studios de cinéma dans Paris, juste en dessous de son appartement, et fera figure de franc-tireur tout au long de sa carrière qui s’achèvera à sa mort en 1973.

Pour tenter de dresser un portrait le plus juste possible de ce monstre du cinéma, Cyril Leuthy s’est plongé dans les archives de la télévision et dans filmographie de Melville et a intéressé des proches du réalisateur : les cinéastes Volker Schlöndorff, Bernard Stora, et Taylor Hackford mais aussi des membres de sa famille.
Il dissèque le personnage, sa mythologie, ses obsessions, sa manière de travailler dans un montage plein de nostalgie, accompagné par la musique Jazz du compositeur Eric Demarsan pour lequel il a composé la BO des films Le Cercle rouge et L’Armée des ombres.

Un documentaire diffusé le 27 mars 2020 à revoir sur arte jusqu’au 27 mai 2020.