Le Silence ou Tout Comme : Dominique A confiné, Dominique A transcendé !

La surprise devant la sortie en format digital d’un nouvel EP de Dominique A composé et interprété durant le confinement s’est transformé en pur émerveillement : le Silence ou Tout Comme est une réussite majeure.

Dominique A
Photo © Laetitia Bégou

Derrière la vitre, regarder la vie qui passe, dehors. Au soleil, le soleil d’un printemps dont nous ne profiterons pas. Le silence – ou presque – dans les rues que la pandémie a vidées. Dans la tête, un mélange de nostalgie d’une époque révolue, et d’espoir de lendemains moins inhumains. La pochette du Silence ou Tout Comme, le nouvel EP de Dominique A, nous rappelle le dernier confinement. Nous parle peut-être aussi des futurs enfermements. Et, même si cela ne surprendra pas complètement tous ceux qui suivent Dominique A depuis le séisme émotionnel majeur que fut la parution de la Fossette en 1992, ce disque nous bouleverse. Nous saisit. Plus peut-être que tous les (formidables) albums que Dominique a sorti depuis. Oui, à ce point.

Le-silence-ou-tout-commeEnfermé chez lui, comme nous, Dominique A compose, écrit, joue, chante. Quatre chansons aussi – logiquement – dépouillées que – paradoxalement, peut-être – intenses. Sur une toile de fond électronique, qui peut rappeler en effet la simplicité essentielle de la Fossette, les mots de Dominique éclosent comme des fleurs de pure poésie : la voix de Dominique A se réduit parfois à un simple murmure, comme si l’angoisse, la tristesse étranglaient le chant.

Les trois premiers titres, Papiers Froissés, A la Même Place, magnifiques, peut-être le sommet du disque, Vie étrange, hommage désespéré à Christophe, constat dévasté d’une disparition et du vide qui reste, que la musique peine à remplir… sont terribles. Le dernier, Un Endroit Mystérieux, marque un retour bienvenu vers la lumière, vers la Vie. Et permet de ne pas refermer ce chapitre aussi discret qu’incandescent de l’impressionnante discographie de Dominique A sur un sentiment déraisonnable de désastre émotionnel.

La Vie Continue, oui, durant le confinement, durant la pandémie. Et la Vie est Belle, aussi, surtout avec un Artiste et un Chanteur – majuscules aux deux mots – aussi magistral que Dominique A. Quelqu’un capable, trente ans après ses mémorables débuts, de conserver la même force, la même fraîcheur, de ne jamais être devenu un « professionnel de la profession ».
On attend le prochain album de Dominique A avec plus d’impatience que jamais.

Eric Debarnot

Dominique A – Le silence ou tout comme
Label : Cinq 7
Date de sortie (digitale) : 10 juillet 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.