Saddleback – Night maps

saddleback_cover.jpgC’était il y a tout juste un an. On découvrait la musique de Saddleback à  l’occasion d’un premier album romantiquement intitulé Everything is a loveletter. De lettres d’amour il était effectivement question, mais également de prélude à  ce Night maps qui voit l’australien Tony Dupé élargir sa palette sonore et s’orienter davantage vers un travail d’orchestration, toujours à  même d’alimenter notre imaginaire.

Pas du genre à  se laisser embrigader ou étiqueter, sa musique doit autant à  la rigueur classique qu’à  la liberté inhérente au jazz, au post-rock atmosphérique qu’à  la détente du folk.

Piano, guitare, basse acoustique, cuivres, flûte, clarinette et cordes en tous genres conversent pour agencer des symphonies intimes plus ou moins déconstruites et retouchées par l’outil numérique.

Lorsque le degré de retouche reste minime, Saddleback évoque des groupes tels que Charles Atlas ou Clogs (Dance card, Shot through) ou encore un Kammerflimmer Kollektief en moins capitonné: Pushing upstream, Hanging at picnic rock, Singing scribbles. Pour peu que sa musique se réduise à  des nappes et ondoiements de cordes cinématographiques (So low now), voilà  que nos pensées se dirigent vers Julien Neto. En revanche, quand le découpage et le cisaillement s’intensifient, que la matière organique est disloquée pour mieux pénétrer l’élément électronique, ce sont les ombres des récents albums de Désormais ou aMute qui filent à  la dérobée: Rain in sea, For crying out loud.

Autant de points de repère relativement distants qui témoignent de la richesse de l’oeuvre, et ne parasitent aucunement la personnalité injectée dans ces cartes nocturnes, nourricières de nos rêves.

Sébastien Radiguet

4.gif

Preservation / import

Tracklist
01. Pushing upstream
02. Hanging at picnic rock
03. Rain in sea
04. Dance card
05. For crying out loud
06. So low now
07. Shot through
08. Singing scribbles

Durée : 38′ 32 »
Sortie : juillet 2007

Plus +
L’espace myspace
www.preservation.com.au
www.myspace.com/preservation

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *