Efterklang – Parades

En 2004, le collectif danois Efterklang (dont certains membres sont à  la tête du label Rumraket) avait fait Tripper bon nombre d’âmes mélomanes en chahutant ses vocalises polaires avec une électronique concassée, à  la défaillance maîtrisée. Un peu comme si les ambiances mutines de Mùm et la luxuriance nordique de Sigur Ros étaient soumises aux fragmentations rythmiques du Tulsa for one second de Pulseprogramming.

Trois années se sont écoulées, le groupe est resté fidèle à  Leaf, mais les couleurs musicales ont quelque peu évolué. Efterklang relègue à  l’arrière-plan les machines pour laisser davantage d’espace à  l’organique, à  une pléthore d’instruments (cuivres, cordes, piano, accordéon, flûte, mélodica, xylphone et ustensiles divers et variés). Tout ce beau monde, dans l’art et la manière qu’il a de s’exprimer, tend à  conférer à  l’ensemble une dimension folklorique à  laquelle nous n’avions pu goûter auparavant. Et il vient enrichir le métissage que nous connaissions, où les envolées épiques se systématisent un peu trop (sans forcément captiver), aidées en cela par des choeurs de bataillon des cercles polaires qui poussent un peu. C’est finalement lorsque la chorale se met en berne, que le surplus d’instruments s’efface et que la retenue est de mise (Mimeo, Frida found a friend, Blowing lungs like bubbles) qu’Efterklang s’avère le plus convaincant.

Ce n’est pas que l’album souffre d’un manque d’idées ou de rebondissements (bien au contraire, l’ambition est clairement affichée), simplement il manque quelque chose d’indescriptible…peut-être est-ce une accroche mélodique (certainement), de la retenue (très probablement), ou un peu des deux…Qui sait ?

Toujours est-il qu’Efterklang fait partie de ces groupes dont les prestations scéniques se révèlent à  la hauteur de leur ambition, et dont il se dégage un plaisir communicatif évident.

3.gif

Sébastien Radiguet

Leaf/La baleine

Tracklist :
01. Polygyne
02. Mirador
03. Him Poe Poe
04. Horseback tenors
05. Mimeo
06. Frida found a friend
07. Maison de réflexion
08. Blowing lungs like bubbles
09. Caravan
10. Illuminant
11. Cutting ice to snow

Durée : 49’04
Sortie : 22 octobre 2007

Plus+
Le site officiel d’Efterklang
L’espace MySpace d’Efterklang
Le site officiel 1 du label Leaf
Le site officiel 2 du label Leaf
L’espace MySpace du label Leaf
L’espace MySpace du label Rumraket

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *