Essie Jain – We made this ourselves

essie_jain_cover.jpgChose plutôt peu ordinaire chez le toujours passionnant label Leaf : voici un album sur lequel les circuits imprimés ont été laissé pour compte. Point d’électronique ici, simplement une voix d’une pureté peu coutumière (souvent doublée pour la magnifier), et quelques instruments qui s’expriment avec une retenue exemplaire (principalement un piano ou une guitare, rehaussés le cas échéant par une traînée de cordes ou un soupçon de cuivres, voire une batterie léthargique, mais jamais davantage). Et c’est peut-être là  la clé de la magie qui opère sur ce disque mélancolique et atemporel, avançant en permanence sur un fil, sans filet ni artifices.

A peine trentenaire, Essie Jain est dotée d’un organe vocal précieux et expressif, doux et parfaitement maîtrisé, comme ceux que l’on trouve dans les contes de fée, c’est-à -dire quelque part à  la frontière des univers de Susanna Wallumrod, Lisa Germano et Vashti Bunyan. Avec un personnalité tout aussi forte et un potentiel » attachement affectif » qui n’a rien à  envier à  ces dames.

    Sébastien Radiguet

    4.gif

    Leaf/Differ-ant

    Tracklist
    01. Glory
    02. Haze
    03. Sailor
    04. Talking
    05. Indefinable
    06. Disgrace
    07. Give
    08. Understand
    09. Loaded
    10. No mistake

    Durée : 41’10
    Sortie : 31 mars 2008

    Plus+
    Le site officiel du label Leaf
    Le site officiel d’Essie Jain
    L’espace MySpace d’Essie Jain

    Envie de partager :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *