Why? – Eskimo Snow

why_eskimo.jpgIl est bien loin le temps des bricolages espiègles et bringuebalants d’Oaklandazulasylum. Et au gré des albums, la bande à  Yoni Wolf s’étoffant, la mutation pop opérant, les choses se sont structurées, tout en restant sujettes aux détournements les plus malicieux qui soient, aboutissant aux chef-d’oeuvres que l’on sait, à  savoir Elephant Eyelash, et surtout Alopecia.
C’est d’ailleurs des sessions d’enregistrement de ce dernier qu’ont été extirpés les dix titres composant ce Eskimo Snow, assez différent de son grand frère. Les sonorités électroniques, tout comme les séquelles d’un hip-hop blanc-bec cahotant, ont battu en retraite, laissant place à  une pop mutante jouée avec l’énergie rock et la configuration instrumentale déployée sur scène. Et quiconque les y a croisés est en mesure d’affirmer que cette bande de désinvoltes n’est pas manchote. Tous sans exception en témoignent : le frangin Josiah, capable de jongler entre fûts et vibraphone avec la polydextérité d’un poulpe, Doug McDiarmid faisant preuve d’une inventivité sans faille, quelque soit le clavier mis à  sa portée (orgue, Piano Rhodes, classique ou toy), ou le bidouilleur totipotent Yoni, délesté de son phrasé rap, assumant plus que jamais sa voix chantante.
Au milieu de ce concis pop cyclothymique, Why? ose le slow douteux avec le sens du décalage qu’on lui (re)connaît, avant de déclencher un glissement de terrain vers un krautrock motorisé ascensionnel, rendu tropical par un vibraphone tourbillonnaire et addictif par le chant de Yoni, sur lequel on emboîte volontiers le pas (l’imparable Into The Shadows Of My Embrace).
Aussi curieux que cela puisse paraître, et par deux fois (One Rose, Berkeley By Hearseback), on se croirait presque piqué par une balade vénéneuse façon The National, où le charisme et le classicisme aurait laissé place à  une nonchalance un brin cynique, et à  une inévitable dose d’intrépidité.
Avant un dénouement presque émouvant (Eskimo Snow), The Blackest Purse s’impose en énième tube rehaussé de choeurs aussi émerveillés qu’inspirés, (dé)montrant, si besoin était, que Why? est indubitablement un agitateur essentiel de cette matière qu’est la pop à  modeler.

4_5.gif

Sébastien Radiguet

Tracklist
01. These Hands
02. January Twenty Something
03. Against Me
04. Even The Good Wood Gone
05. Into The Shadows Of My Embrace
06. One Rose
07. On Rose Walk, Insomniac
08. Berkeley By Hearseback
09. The Blackest Purse
10. Eskimo Snow

Durée : 35’45
Sortie : octobre 2009
Label : Anticon + Tomlab / Differ-ant

Plus+
L’espace MySpace de Why?
Le site officiel du label Tomlab
L’espace MySpace du label Tomlab
Le site officiel du label Anticon
L’espace MySpace du label Anticon

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *