The Chap – We are Nobody

The Chap revient égal à  lui-même : malicieux, mélodique, créatif. We are nobody se distingue néanmoins de ses prédécesseurs en étant plus direct. Et donc plus accessible.

Les The Chap ont un sérieux pet’ au casque qui les empêchent justement d’être trop sérieux. Avec fantaisie certes mais un brio incroyable, le groupe s’est toujours joué des styles et des moyens, concoctant une pop moderne particulièrement inventive qui avait trouvé en Well done Europe (2010) sa plus brillante expression. Après un best of qui leur permettait de s’auto décréter We are the best, The Chap redevient lucide avec, We are Nobody ;, le groupe en dépit de son incroyable talent n’ayant pas encore vraiment rencontrer le public qu’il méritait.

We are Nobody sera donc une nouvelle tentative pour une large conquête et cet album, encore plus que les précédents, a les moyens de réussir. The Chap arrive toujours à  coupler l’exigence d’écriture du meilleur d’une pop tendance new wave avec la joie simple de vouloir égayer son auditoire, de le faire bouger le sourire aux lèvres. Par ailleurs, le groupe anglo-allemand arrive à  concilier l’accessibilité d’une mélodie , tout de suite identifiable et charmeuse avec une technicité rythmique et harmonique remarquable. Les The Chap assurent graves , mais plutôt que de se regarder le nombril et d’écraser leur monde, ils mettent à  profit leur talent pour enchanter et divertir. C’est Steely Dan chez Metronomy et c’est sacrément jouissif ! Et les tubes ne manquent pas, le groupe trouvant le petit truc entêtant, l’idée mélodique qui fait mouche. En même temps, quand il s’agit de se défouler dans un morceau-bélier, ils y vont carrément avec un rock qui rue dans les brancards (Hands free) ; le raffinement laisse la place à  l’énergie brute dans une attitude pour le moins saine d’un groupe qui ne se prend pas la tête. Autre raison d’être séduit, toujours ces voix mixtes (dans The Chap, tout le monde chante) s’exprimant avec une douceur extrême. Un chant modeste aux jolies harmonies, distillant surtout mélancolie et candeur.

Avec ce nouvel album, The Chap, change un brin en , recentrant ses compositions : la folie musicale du groupe avait tendance à  s’exercer également dans des ruptures de tons et dans la fait que chaque morceau , pouvait en contenir d’autres. , A, à  l’image du premier single, What did you do ?,We are Nobody, est un album plus linéaire et plus direct que ses prédécesseurs. Avec sa richesse habituelle, le groupe bonifie certes chacun de ces morceaux par des arrangements astucieux mais il ne se , disperse plus tout azimut et n’essaye plus de semer l’auditeur dans des virevoltes incessants. Certains diront qu’il y a là  moins de folie, d’autres diront plus de maturité. Qu’importe ! Si cette canalisation du talent permet à  plus de monde de succomber à  The Chap, tant mieux, cela sera une grande victoire pour la musique.

4.gif

Denis Zorgniotti

Date de Sortie : 22 février 2012
Label / Distributeur : LO Recordings / La Baleine

Plus+
Site
MySpace
Vidéo de What did you do

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *