Olympe de Gouges, de Catel & Bocquet

Tout le monde connaît La déclaration des droits de l’homme mais peu de gens connaissaient « La déclaration des droits de la femme » que l’on doit à Marie Gouze, dite Olympe de Gouges, femme important de son époque née à Montauban au milieu du 18ème siècle. Importante car en plus d’avoir défendu la cause des femmes, […]

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Tout le monde connaît La déclaration des droits de l’homme mais peu de gens connaissaient « La déclaration des droits de la femme » que l’on doit à Marie Gouze, dite Olympe de Gouges, femme important de son époque née à Montauban au milieu du 18ème siècle. Importante car en plus d’avoir défendu la cause des femmes, elle s’est aussi engagée contre l’esclavagisme, contre la peine de mort, et pour une certaine idée de la justice sociale. Dans un livre extrêmement bien documenté, autant dans la reconstitution graphique de l’époque que dans le scénario, Catel & Bocquet prennent leur temps (sur près de 500 pages) pour évoquer la vie de cette Olympe de Gouges, en appuyant notamment sur son enfance, son émancipation en tant que femme, sur les premières années de vie d’adulte, ses relations avec les hommes qui ont traversé son existence mais aussi sur son implication dans le monde du artistique, principalement celui du théâtre.

Si « Kiki de Montparnasse », leur précédent livre, était une belle réussite et surtout une lecture passionnante, un récit palpitant et croustillant qui se lisait presque d’une traite malgré la richesse du volume, cette nouvelle biographie romancée présente cette fois un personnage sans doute moins haut en couleurs, dont la vie, malgré ses soubresauts multiples, se prête moins à un récit romanesque et feuilletonesque. Résultat, au delà du destin incontestablement hors du commun de cette femme et des nombreuses péripéties qui ont nourri son existence, le récit peine à trouver un deuxième souffle, se révélant par moment un peu plat et en fin de compte peut-être trop dense. Dommage, car épurée de quelques épisodes anecdotiques de la vie d’Olympe, le livre aurait gagné en intensité.
Malgré tout, on saluera ce bel effort, ce travail colossal qui a mobilisé ses auteurs durant trois années pour rendre un hommage vibrant à cette pionnière du féminisme qui reste encore aujourd’hui assez peu connue.

Benoit RICHARD

Scénario : Jean-Louis Bocquet
Dessin : Catel Muller
Editeur : Casterman/Coll. Ecritures
448 pages – 24€
Parution : mars 2012

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

L'Auteur:

Benoit Richard

Benoit RICHARD a créé Benzine en 2000, puis Ondefixe, puis Hop Blog, puis Pop Revue Express, puis Netlabels Revue, puis Hop BD, puis Des Chips et du Rosé, puis Spotify Discoveries puis s’est dit que ça suffisait comme ça.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

✎ POSTER UN COMMENTAIRE

Votre e-mail n'est jamais ni publié ni partagé. Les champs obligatoire sont marqués par une *

*
*

TWITTER

B tweets

FACEBOOK

AILLEURS

RSS articles