Alexander Tucker – Third Mouth

Qu’importe l’instrument pourvu qu’on ait l’ivresse. Alexander Tucker, propose un, savant mélange des fluides pour un voyage luxuriant et pourtant toujours en demi-teinte. La finesse folk élevée au rang d’oeuvre d’art.

Depuis 6 albums, l’Anglais fait de la folk. A sa manière. Si la voix,  et la guitare acoustique sont bien au centre de la composition et de la mélodie, elles ne sont pourtant que, les arbres, élancés qui cachent une forêt remarquable, de densité, d’ombres profondes et de trouées de lumière., Derrière, la musique en sous-bois, grouille, scintille, irradie, bourdonne., , Alexander Tucker, c’est Nick Drake, Brian Eno et Brendan Perry en une seule personne. La palette musicale est large entre synthés et ordinateur, verres tintés, saxophone (sur Amon Hen), violoncelle, violon tenu par l’amie Frances Morgan qui amène aussi une tessiture féminine, à  des, choeurs omniprésents.

Mais plus encore que cette richesse déclarée, c’est bel et bien la manière utilisée par Tucker pour réunir dans un même creuset, ces différentes sensibilités musicales (folk et même folklore, pop, électronique, musique classique, musique médievale dans certaines sonorités) qui fait de Third Mouth un album indispensable. Il est ici question de fluides qui se mêlent créant de nouvelles, nuances de couleurs,, de résonnances sonores changeant instruments (notamment les violoncelles), en drone (Rh). Tout, cet arrière, fond luxuriant et vibrant donne du relief au premier plan ;, ces fameuses mélodies jouées guitare-voix. Et celles-ci sont ô combien touchantes, Tucker apporte beaucoup d’humanité par sa voix haute perchée, et la musique véhicule en permanence une belle mélancolie. Le musicien touche au mysticisme dans ces choeurs et cette musique qui fluctuent et scintillent (derrière une basse new wave, les voix de Mullioned view culminent et touchent au sacrée ; Andromeon béatifie la pop sans l’abêtir). Third Mouth, est donc baroque mais nocturne, il est psyché mais introverti. C’est aussi dans ce qui semble être des paradoxes que cet album est précieux.

4_5.gif

 

Denis Zorgniotti

Date de sortie : 2 avril 2012
Label / Distributeur : Thrill Jockey / differ-ant

Plus+
Site
MySpace

Envie de partager :

2 thoughts on “Alexander Tucker – Third Mouth

  1. Bonjour,

    Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.

    Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog,
    http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et
    valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles
    sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.

    En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements…

    Audrey 

  2. Bonjour Audrey,

    Je connais et apprécie très peu paperblog dont le principe consiste à aspirer chaque page d’un blog qui se retrouve du coup en duplicate content dans le moteur de recherche Google.

    Si vous parvenez à m’expliquer pourquoi je suis en train de me tromper, n’hésitez pas à laisser un message ci dessous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *