F/LOR – Blackflakes

Bassiste ou clavier au sein des groupes, Prohibition et NLF3, producteur pour des gens comme Dirty Three, Shannon Wright ou Yann Tiersen, frère de Don Nino mais aussi membre fondateur du label Prohibited, Fabrice Laureau propose aujourd’hui sa première réalisation en solo sous le pseudonyme de F/LOR.

Essentiellement électronique, »Blackflakes » est construit selon une recette éprouvée par des gens aussi passionnants que Caribou, Flying Lotus ou autre Four Tet, basée sur la répétition et l’empilement de sons ou de boucles, de manière à  créer une musique parfois expérimentale mais souvent harmonieuse, voire hypnotique et intense dans le meilleur des cas.

Si la musique répétitive est bien au centre de cet album, tout comme chez les groupes précédemment cités, elle se pare d’éléments pop, krautrock ou jazz qui lui donne une rondeur appréciable et une touche organique qui l’éloigne de toute tentative de démarche expérimentale et radicale.

Résultat, »Blackflakes » en plus d’être un album electro aux réminiscences »warpiennes » est aussi un étonnant vivier sonore dans lequel se mêlent toutes sortes d’influences et de textures diverses pour un résultat plutôt convaincant, fait de montagnes russes sonores que l’on gravira sans difficulté et avec un certain plaisir.

Benoit RICHARD

F/LOR : Blackflakes
Label : Prohibition records
Sortie : 27 mai 2013

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *