Shawn Lee – Golden Age Against The Machine

shawn_leeShawn Lee est l’artiste le plus difficile à  suivre dans sa folie créatrice tant ses albums se succèdent et ne ressemblent pas. De l’electronica au groove en passant par le jazz, bolywood, la pop, le trip hop, le funk ou le rock psychédélique, l’américain coupe court à  toute recherche de classification.
Avec une trentaine d’albums à  son actif en 15 ans et un nombre impressionnant de collaborations, ce multi-instrumentiste surdoué n’est pourtant pas le nom le connu de la planète, malgré son talent hors-norme et sa capacité permanente à  revisiter les genres dans lesquels il plonge continuellement l’auditeur.

Auteur d’un parcours sans faute, Shawn Lee n’avait pourtant jamais abordé le hip hop. C.’est désormais chose faite avec »Golden Age Against The Machine » retour express vers les années 80-90 qui voyaient les Beastie Boys, Afrika Bambaata, De La Soul, Prince Paul, Tom Tom Club et consorts, régner sans conteste sur la planète.
Mais avec Shawn Lee, les albums sont bien plus que nourris par sa culture musicale, que l’on imagine énorme, il y ajoute ce grain de folie qui le différencie des autres, injectant dans ses tracks enracinées dans les prémices du hip hop, son goût singulier pour les expérimentations qui font de lui un des artistes les plus doués de sa génération mais aussi, bizarrement, un des plus sous estimés. On espère que les choses vont enfin changer avec ce nouvel opus qui sort l’artillerie lourde, invitant entre autres, Princess Superstar, Bus Driver, Earl Zinger à  venir assurer les parties vocales, offrant un des albums hip hop old-school les plus jubilatoires sortis depuis des lustres. Lumineux.

Roland Torres

Shawn Lee – Golden Age Against The Machine
BBE / La Baleine
Sortie : 5 mai 2014

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *