[monnot-mania] Du neuf au Zinc : collection « béton armé », nouvelles urbaines.

zinc editions

Partons à l’assaut de Zinc éditions ! Devise : Graphisme, Littérature et Liberté… La nouvelle collection « Béton Armé » déroule son tapis d’asphalte pour Julien Martin et Olivier Martinelli !

Ahhhh… purée… je me suis un peu laissé déborder !

Moins je passe de temps écrire des chroniques et autres ressentions, plus j’en consacre aux bouquins et à la musique… et plus je prends du retard dans mes notes. C’est comme avec l’emmenthal : « plus y’a d’emmenthal, plus y’a de trous, moins y’a d’emmenthal » ! Submergé et donc de mauvaise foi, j’en arrive à douter de l’utilité même, non pas de l’Art… je n’en suis pas là, mais de cette velléité presque vaniteuse, de redescendre aux masses, à la plèbe… la richesse indispensable de toute cette culture ! Je n’assume plus ce rôle de pollinisateur, d’Hermès déguisé en Maya l’abeille.

Et puis un jour, je sors la tête de l’eau et me dis : Ouais ok, il est clair qu’aller livrer mon avis éclairé (ou non) sur la dernière sensation du moment, comme une pizza 4 saisons un soir de match à mobylette, tout le monde s’en cogne… par contre… mettre en lumière le boulot et l’acharnement des besogneux, des souterrains, des inconnus ou presque… telle est mon Graal, ma quête, ma mission !

L'ombre des années sereiens couverture - zinc editionsCette semaine, je m’intéresse autant au contenant qu’au contenu et te parle de Zinc éditions !

Fred Moret, graphiste de son état, trime depuis des années sur le projet. Toujours à la recherche d’idées nouvelles et originales, il s’entête pour notre plus grand plaisir.

Nous lui devons :
– Les polars postaux : 7 cartes postales pour un texte noir dans un joli livret, illustrées au recto et portant chacune en son verso un chapitre.
– Les sous-bocks polar : une courte histoire de bistrot (de Zinc donc… tu auras noté la subtilité) divisée et illustrée en 6 sous-bocks. (Deux nouveaux viennent de paraître)
-une foultitude d’autres livres-objets dépliants, escamotables ou télescopiques.

Mais Zinc ne mise pas tout sur son service « recherche et développement », c’est également une maison pointilleuse et exigeante quant à la qualité des textes qu’elle défend.

Preuve en est avec cette dernière collection, initiée au printemps : Béton Armé.

L’idée est simple, publier des nouvelles ayant pour thème ou arrière-plan La Ville. Libre à l’écrivain de raconter ce qu’il veut du moment que ça colle avec l’esprit créatif du maître de maison. Une fois de plus l’objet est beau : couverture à rabats cartonnée, sérigraphiée et illustrée par Fred Moret himself, protégeant un feuillet dépourvu de toute autre inscription que le texte qu’il contient. Simple, efficace, épuré comme un slogan bombé sur un mur de parpaing.

Les deux premiers textes de la série sont Appel Illimité (Secteur PLO) de Julien Martin et L’Ombre Des Années Sereines d’Olivier Martinelli :

Appel Illimité (Secteur PLO) de Julien Martin - zinc editionsAppel Illimité (Secteur PLO) de Julien Martin est une déambulation urbaine, à la frontière du rêve et la réalité. Un homme erre de cabine téléphonique en cabine téléphonique, cherchant désespérément à joindre une femme qui est peut-être sa maîtresse, son ex ou même une allégorie de l’amour impossible dans un monde trop immédiat et survolté pour un sentiment si complexe. Sous forme de jeu de piste, tant bien que mal et rongé par le démon jaloux d’une potentielle concurrence, il tente de la localiser. Un texte complètement dingue, poétique, très bien ficelé… expérimental allons-y !

L’Ombre Des Années Sereines d’Olivier Martinelli est plus classique dans sa forme mais tout aussi prenant. Une ville assiégée… Espagne, Algérie, Balkans… peu importe… ici c’est la vision du résistant qui prime… l’angoisse et la claustrophobie aussi. Peu importe de savoir qui, des assaillants ou des assaillis, a tort ou raison. Martinelli parle de ce combat perdu d’avance et de la ferveur avec laquelle, malgré tout, il est mené. Il y est, comme souvent avec l’auteur d’Une Légende et de La Nuit Ne Dure Pas, question de transmission générationnelle. Il délaisse un temps son obsession rock’n’rollienne pour un texte guerrier, plein de gravats et de sang, très personnel malgré tout, avec comme toujours, un grand sens du visuel, beaucoup d’émotion et de savoir-faire.

Collection Béton Armé, Zinc éditions
Appel Illimité (Secteur PLO) de Julien Martin
L’Ombre Des Années Sereines d’Olivier Martinelli

Tu trouveras tout ce petit monde en librairie ou directement sur le site de Zinc éditions : www.zinc-editions.net

Stéphane Monnot

Envie de partager :