Les meilleures Bandes Dessinées de 2018 : le Top 10 BENZINE

La rédaction BD de BENZINE a remonté le temps pour rassembler ses 10 livres « coup de coeur » parus entre janvier et décembre.

top bd benzine 2018

Si cette année 2018 a été marqué par la parution du monumental livre d’Emil Ferris, d’autres belles choses sont apparues dans nos rayons au cours des 12 derneirs mois, avec un nombre assez conséquent de livres à caractère historique ou autobiographiques. Comme dans le cinéma et les romans, la fiction en bande dessinée puise son inspiration de plus en plus de la réalité.

Voici nos 10 livres préférés pour 2018 :

Moi, ce que j’aime, c’est les monstres – Emil Ferris (Monsieur Toussaint Louverture)

Moi, ce que j’aime

On lit très peu de livres comme ce premier roman graphique (de 800 pages, dont seule la première partie a été publiée pour l’instant en France) d’Emil Ferris dans une vie… Cette œuvre colossale s’est retrouvée à sa sortie, à la quasi unanimité critique, placée au pinacle du Neuvième Art. Quelle chance avons-nous d’être contemporains d’Emil Ferris ! [lire la critique]

Malaterre – Pierre-Henry Gomont (Rue de Sèvres)

Malaterre – Pierre-Henry Gomont

L’histoire incroyable d’une famille écartelée par un père à l’aura volcanique, guidé par ses seuls instincts. Une fable semi-autobiographique racontée avec brio par Pierre-Henry Gomont. Attention chef d’œuvre ! [lire la critique]

Mon Traître – Pierre Alary et Sorj Chalandon (Rue de Sèvres)

mon traitre

La guerre civile en Irlande, comme si vous y étiez… Loin des préjugés et des visions simplificatrices, une BD poignante, qui nous questionne intimement sur nos engagements et nos fidélités. [lire la critique]

L’Homme gribouillé – Serge Lehman & Frederik Peeters (Delcourt)

l'homme gribouille

Un époustouflant thriller gothique, tel un voyage initiatique au pays des monstres et des merveilles ! Signé par deux maîtres du neuvième art.  [lire la critique]

Une Vie comme un Eté – Yelin & Von Steinaecker (Delcourt)

uneVieCommeUnEte

La fin d’une vie, simple, bouleversante. Une lecture pas forcément attrayante a priori, mais qui se révèle un véritable ravissement. Un livre peut-être même indispensable pour ceux d’entre nous qui ont à affronter la disparition d’être chers. [lire la critique]

Les Filles de Salem – Thomas Gilbert (Dargaud)

Les Filles de Salem

Si les sorcières de Salem ont beaucoup inspiré Halloween pour effrayer les enfants, Thomas Gilbert montre avec ce récit puissant et captivant que leurs chasseurs sont bien plus terrifiants ! [lire la critique]

Intisar en Exil – Sagar & Riera (Delcourt)

intisarEnExil

Personne ne parle de ce qui se passe au Yémen, réduit à quelques entrefilets incompréhensibles dans la presse. Et tout le monde s’en moque, nous les premiers. Voilà l’occasion de nous rattraper, et mieux encore, de découvrir tout un monde, celui des femmes en milieu musulman, souvent caricaturé par les médias. [lire la critique]

Essence – Fred Bernard & Benjamin Flao (Futuropolis)

Essence – Fred Bernard Benjamin Flao

Dans un no-man’s land aux décors mouvants, Achille, mécano récemment décédé, s’est réveillé au volant d’une puissante cylindrée en compagnie d’un séduisant ange gardien. Le purgatoire comme vous ne l’avez jamais vu !

Guantanamo Kid – Jérôme Tubiana & Alexandre Franc (Delcourt)

Guantanamo Kid

Jérôme Tubiana et Alexandre Franc rendent hommage à un ancien détenu des terribles prisons de Guantanamo dans un récit en bande dessinée d’une grande humanité, aussi captivant qu’édifiant. [lire la critique]

Sous les bouclettes – Mélaka & Gudule (Delcourt)

sous les bouclettes

Un récit de Mélaka, témoin impuissante de la lente déchéance physique de sa mère, pour qui le corps devint une prison. Un livre bouleversant en forme de thérapie réalisé avec tendresse et humour.  [lire la critique]

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des