Les Révoltés : un documentaire sans commentaire sur Mai 1968

Les Révoltés est un documentaire surprenant sur les évènements de mai 1968 en France. Un film pavé de bonnes intentions qui nous propose un éclairage différent sur cette période dont on vient de fêter les 50 ans.

LES RÉVOLTÉS photos

Michel Andrieu et Jacques Kebadian opèrent un aller-retour mémoriel et nous offrent un innovant montage révolutionnaire, à travers de nombreuses images méconnues tirés de l’Atelier de recherche cinématographique (ARC), un collectif de cinéma militant créé dès 1967, dont les deux réalisateurs faisaient partie. Deux caméramans au cœur du conflit, dont la mise en scène sur le vif capture l’énergie, le chaos, les nombreux affrontements violents entre le peuple saisissant les pavés, incendiant les voitures et barricades, occupant amphithéâtres et usines, et le pouvoir vacillant à la matraque inflexible, droit dans ses bottes face à l’utopie politique collective. Les Révoltés s’avère être un original assemblage d’archives qui nous fait vibrer de l’insurrection estudiantine jusqu’aux grèves des ouvriers d’usines, et montre les coulisses de la convergence des luttes sans mettre personne aux piquets.

LES RÉVOLTÉS - Michel Andrieu, Jacques KebadianLe récit percutant plonge d’entrée le spectateur dans l’action, sans contextualisation des images, ce qui s’avère être la puissance mais aussi la maladresse de cette chronique dans l’ordre chronologique. Une narration fervente qui illustre le combat transcendé par des meneurs tels Alain Gesmar, Daniel Cohn-Bendit, Jacques Sauvageot notamment et d’autres  acteurs emblématiques de l’insurrection. Mais ce long métrage redonne aussi la voix à de nombreux anonymes, sans autres commentaires que les voix-off d’époque, les discours à la foi inébranlable envers un nouveau monde, un rêve général où les petits ne seraient plus écrasés par les gros, comme un ouvrier le clame avec émotion : « Nous voulons une société humaine et non une société de profit. ».

Les Révoltés est un passionnant et brûlant document, entre espoirs, illusions, bras de fer contre le capitalisme et désillusions, qui résonne étonnamment avec l’actualité sociale et l’actuelle colère retentissante au sein de notre pays. Du brillant cinéma militant salutaire, avant le Grand Soir..? Brut. Bouillonnant. Fragile. Mouvant.

Sébastien Boully

LES RÉVOLTÉS
Film réalisé par Jacques Kebadian et Michel Andrieu
Genre : Documentaire
Durée : 1h20m
Date de sortie : 9 janvier 2019

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des