Les meilleurs films de 2019 : le Top 10 BENZINE

S’il y a bien un domaine où l’on peut sans crainte affirmer que 2019 restera une année à marquer d’une pierre blanche, c’est bien celui du cinéma, puisque rarement nous n’aurons eu droit à un tel mélange de chefs d’oeuvre susceptible de marquer leur époque et de films absolument excellents, et de toute provenance.

 

Il a donc été un peu moins difficile pour l’équipe de Benzine de trancher que pour les autres Tops, et on retrouve sans surprise en tête du classement les deux événements majeurs de l’année, Parasite (Palme d’Or à Cannes) et Joker (Lion d’Or à Venise), deux films qui ont en outre rencontré un gros succès public, chacun en fonction de leur cible. Ce qui est intéressant, et rassurant aussi quant à l’état du Cinéma mondial, c’est de voir combien les plus grands films de 2019 se sont fait l’écho du mal-être politique et social global… Il faut également noter que, même s’il n’est pas très présent dans ce Top 10, le cinéma français a été particulièrement vigoureux en 2019, en particulier dans le domaine du film de genre, ce qui est une sorte de nouveauté pour notre pays, et indique enfin une voie possible, entre cinéma auteuriste en perte de vitesse et comédies populaires consternantes !

1. Parasite de Joon-Ho Bong

1. Parasite de Joon-Ho Bong
© The Jokers / Les Bookmakers

On savait depuis les chefs d’oeuvre indiscutables qu’étaient déjà Memories of Murder et The Host combien Bong Joon-Ho était un GRAND, mais on s’était un peu inquiété de voir son talent singulier se diluer dans « l’internationalisation » avec Snowpiercer et Okja. Son retour en Corée lui a permis de donner à nouveau le meilleur de lui-même, avec un Parasite qui fait de plus brillamment écho aux tensions de plus en fortes entre les classes sociales.

2. Joker de Todd Phillips

2. Joker de Todd Phillips
© Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved © DC Comics / Niko Tavernise

Sans doute la réussite la plus improbable de 2019, la fécondation du blockbuster de super-héros par le cinéma d’auteur, et cela de la part d’un Todd Phillips dont on ne pouvait rien attendre. Bien sûr, ce portrait saisissant d’une psychose n’aurait pas été possible sans l’engagement de l’immense Joaquin Phoenix, mais gageons que la représentation des révoltes populaires spontanées qui ont fleuri un peu partout dans le monde a également rendu ce Joker particulièrement pertinent.

3. Les Misérables de Ladj Ly

3. Les Misérables de Ladj Ly
© Renaud Konopnicki

Ladj Ly a filmé la réalité des cités de banlieues sans juger ni épargner personne, et a traqué les failles et les manquements d’un système sclérosé de toutes parts. Les Misérables a été un choc, et même le monde politique français en a été – temporairement – ébranlé. On verra maintenant si Hollywood est sensible à cette vision française du fossé qui s’agrandit entre les classes et les cultures…

4. Midsommar d’Ari Lester

4. Midsommar d'Ari Lester
© Gabor Kotschy, Courtesy of A24

Avec son second film, qui plus est son second film « d’horreur », Midsommar, Ari Aster nous a proposé une expérience radicale, qui ne peut pas être de tous les goûts mais a confirmé la naissance d’un très grand cinéaste (le nom de Kubrick a même été maintes fois cité, c’est dire combien il convient de prendre désormais ce cinéma de genre au sérieux !)…

5. The Irishman de Martin Scorsese

5. The Irishman de Martin Scorsese
© Netflix

Oeuvre crépusculaire en forme de bilan de tout un pan de la filmographie de Martin Scorsese, The Irishman (production Netflix forcément controversée ayant de plus recours à des effets digitaux plus ou moins réussis) nous a offert au moins une dernière heure de très, très grand Cinéma. Qu’un tel brio ne soit visible que sur petit écran est forcément une frustration pour nombre de cinéphiles…

6. Marriage Story de Noah Baumbach

6. Marriage Story de Noah Baumbach
© Wilson Webb

Et encore un film Netflix, la plateforme terminant assez brillamment son année 2019 plutôt mal entamée du point de vue qualité de ses films ! Noah Baumbach dirige un duo d’acteurs épatant (Adam Driver confirmant ici son statut d’acteur-phare de sa génération…), dans une œuvre subtilement écrite et dialoguée : Marriage Story est sans doute à date le film sur le divorce le plus juste jamais réalisé, et il réussit à être drôle et émouvant à la fois.

7. La Favorite de Yorgos Lanthimos

7. La Favorite de Yorgos Lanthimos
© Atsushi Nishijima

Yorgos Lanthimos nous entraîne avec La Favorite au cœur d’une corrosive fresque historique au sein du royaume d’Angleterre au début du XVIIIe siècle. En choisissant le film d’époque pour continuer son exploration au vitriol des cellules familiales et des bas instincts humains, le réalisateur grec a mis dans le mille, et critique et public l’ont suivi !

8. Douleur et gloire de Pedro Almodovar

8. Douleur et gloire de Pedro Almodovar
© El Deseo – Manolo Pavón

En questionnant son rapport à l’Art alors que l’âge s’avance, Pedro Almodovar nous a livre avec son Douleur et Gloire un grand film de réconciliation qui s’inscrit superbement dans la continuité de sa riche filmographie. Son propos a tout de l’évidence, qu’il fait bon rappeler en ces temps de confusion : c’est bien l’Art qui donne du sens à nos fugaces existences.

9. Le Traître de Marco Bellocchio

9. Le Traître de Marco Bellocchio
© Ad Vitam

Retour sur la lutte (littéralement) à mort engagée dans les années 90 entre le Juge Falcone et la Cosa Nostra, centrée sur le personnage passionnant d’un repenti, le Traître a vu le vétéran Marco Bellocchio confirmer sa pleine maîtrise d’un genre difficile. Un film qui a fait en 2019 l’honneur du cinéma italien.

10. Green Book de Peter Farrelly

10. Green Book de Peter Farrelly
© Metropolitan FilmExport

Surprenante réussite que ce film qui semble d’abord trop évident, et qui se joue avec légèreté et grâce des clichés qui le nourrissent : Green Book a été un plaisir bien plus fin que prévu, et également un très grand succès public, rassurant pour un film qui interroge les stéréotypes raciaux.

Les choix de nos rédacteurs :

Michael Pigé

1 – Dogs don’t wear pants de J.-P. Valkeapää
2 – The lighthouse de Robert Eggers
3 – Parasite de Joon-Ho Bong
4 – Joker de Todd Phillips
5 – Midsommar de Ari Lester
6 – Too old to die young de Dominga Sotomayor Castillo
7 – Traîné sur le Bitume de S. Craig Zahler
8 – Green Book de Peter Farrelly
9 – Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma
10 – In fabric de Peter Strickland

Benoit Richard

1. Parasite de Joon-Ho Bong
2. Les Misérables de Ladj Ly
3. Joker de Todd Phillips
4. Grâce à Dieu de François Ozon
5. Roubaix, une lumière d’Arnaud Desplechin
6. La Favorite de Yorgos Lanthimos
7. Vice d’Adam McKay
8. Le Traître de Marco Bellocchio
9. Green Book de Peter Farrelly
10. The Irishman de Martin Scorsese

Sébastien Boully

1. Une vie cachée de Terrence Malick
2. Parasite de Bong Joon-ho
3. An Elephant Sitting Still de Hu Bo
4. Sunset de Lazslo Nemes
5. J’ai perdu mon corps de Jeremy Clapin
6. Ad Astra de James Gray
7. The Irishman de Martin Scorsese
8. Le Traître de Marco Bellocchio
9. Douleur et gloire de Pedro Almodovar
10. Les Misérables de Ladj Ly

Jean-François Lahorgue

1. Parasite de Bong Joon-Ho
2. Joker de Todd Phillips
3. Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino
4. Les Misérables de Ladj Dy
5. Marriage Story de Noah Baumbach
6. La Favorite de Yorgos Lanthimos
7. The Irishman de Martin Scorsese
8. J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin
9. Midsommar de Ari Lester
10. L’heure de la sortie de Sébastien Marnier

Eric Debarnot

1. Joker de Todd Phillips
2. Parasite de Joon-Ho Bong
3. Marriage Story de Noah Baumbach
4. Douleur et gloire de Pedro Almodovar
5. J’accuse de Roman Polanski
6. Toy Story 4 de Josh Cooley
7. Midsommar de Ari Aster
8. Le Traître de Marco Bellocchio
9. Glass de M Night Shyamalan
10. L’Heure de la Sortie de Sébastien Marnier

Sergent Pepper

1. Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma
2. Parasite de Joon-Ho Bong
3. Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino
4. Midsommar de Ari Aster
5. Joker de Todd Phillips
6. Le Daim de Quentin Dupieux
7. Ad Astra de James Gray
8. The Irishman de Martin Scorsese
9. Un Grand Voyage dans la Nuit de Bi Gan
10. Douleur et gloire de Pedro Almodovar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.