Jimi Hendrix : Live in Maui – Nouveau live et documentaire sur le guitariste légendaire

Le nouveau documentaire, “Music, Money, Madness… Jimi Hendrix In Maui”, vient de sortir. Ce dernier retrace la visite du groupe Jimi Hendrix Experience à Maui dans l’archipel d’Hawaï en juillet 1970 et comment ils se sont retrouvés pris au piège du scandaleux film Rainbow Bridge produit par leur manager Michael Jeffery. Le documentaire et l’album live qui l’accompagne, Live In Maui, sont disponibles depuis le vendredi 20 novembre sur différentes plateformes.

Rainbow Bridge, le film de hippie controversé

Le documentaire porte sur l’histoire de la réalisation de Rainbow Bridge, un film indépendant de 1971 produit par Michael Jeffery, alors manager d’Hendrix, et réalisé par Chuck Wein, un ami proche de Warhol, qui a tenté de suivre la même veine que le fameux film de contre-culture Easy Rider de 1969. Le pitch du film : une modèle new-yorkaise qui se rend à Maui dans un centre occultiste où l’on vénère le surf, le yoga, la clairvoyance, la méditation, le Tai-Chi. Ce film est purement dans la mouvance “hippie” des années 1970, une année après Woodstock. À noter qu’il a été tourné avec des acteurs non professionnels (principalement des habitants de l’île) et sans véritable script, tous les dialogues étant improvisés.

Lorsqu’il s’est rendu compte que le film ne menait à rien d’abouti, Jeffery a fait appel à Jimi Hendrix pour donner un concert unique sur le flanc du volcan Haleakala, dont une partie sera inclus dans le film. Un concert intimiste et seulement annoncé grâce au bouche à oreille. Bien qu’Hendrix ait réalisé deux sets complets de cinquante minutes, des problèmes techniques, notamment pour cause de fortes bourrasques, ont fait que seules 17 minutes de film ont été jugées utilisables pour Rainbow Bridge. Même pendant ces 17 minutes utilisables, la piste de batterie n’a pas été correctement enregistrée, si bien que le batteur Mitch Mitchell a plus tard doublé ses parties aux Electric Lady Studios de New York.

Rainbow Bridge est sorti pour la première fois en 1971 et a reçu des critiques universellement négatives à l’époque. En 2003, dans sa biographie, “Jimi Hendrix : Musician”, l’auteur Keith Shadwick a qualifié le film de “un navet pour drogués, pseudo-mystique et bourré de hippies narcissiques dont le seul espoir de le sauver était en effet de mettre Hendrix dedans”. Dorénavant, en plus de pouvoir apercevoir Hendrix dans des machines à sous à jackpots à son effigie, on peut effectivement le voir en tant “qu’acteur” dans quelques passages de Rainbow Bridge.

L’avant-dernier concert de Hendrix aux USA avant sa mort

Le concert de Maui s’est produit le 30 Juillet 1970, seulement quelques semaines avant la mort d’Hendrix le 18 Septembre 1970. Ce qui en fait le dernier concert d’Hendrix enregistré en vidéo aux USA.

Bien que Rainbow Bridge soit sorti avec une bande-son officielle, aucun des enregistrements du concert de The Jimi Hendrix Experience à Maui n’a été inclus. Le deal qui avait été conclus par Michael Jeffery avec Warner Bros reposait sur le fait qu’Hendrix compose une bande-son originale pour le film, mais sa mort prématurée fera tomber le projet à l’eau. Heureusement Eddie Kramer, l’ingénieur son attitré d’Hendrix, utilisera des bandes sons inédites enregistrées auparavant par le guitariste prodige.

C’est d’ailleurs Kramer qui s’est aussi occupé de restaurer totalement le live à Maui en le remixant et  le remastérisant pour ce coffret. On y retrouve ainsi 19 chansons mettant en scène Hendrix, Billy Cox et Mitch Mitchell au sommet de leur art, une superbe performance malgré des conditions difficiles.

Réalisé par John McDermott et produit par Janie Hendrix, George Scott et McDermott, “Music, Money Madness … Jimi Hendrix In Maui” intègre des séquences inédites du concert filmé en 16 mm et de nouvelles interviews avec des participants de qualité tels que Billy Cox, Eddie Kramer, les dirigeants de Warner Bros et plusieurs membres de l’équipe de Rainbow Bridge, dont son réalisateur, Chuck Wein. À ne pas manquer si vous êtes un grand fan d’Hendrix, la légende qui aura laissé une grande trace dans l’histoire de la musique.

Jimi aimait l’aventure et il n’en manquait certainement pas pendant son séjour à Hawaï, un endroit qu’il appréciait aussi“, a déclaré Janie Hendrix, le PDG d’Experience Hendrix, dans un communiqué de presse. “L’histoire du Rainbow Bridge et ces enregistrements montrent l’étonnante capacité de Jimi à transformer le bizarre en quelque chose d’incroyable ! Nous sommes très heureux de cette sortie car elle permet au monde entier de voir de plus près le génie de Jimi“.

L’édition Blu-ray comprend le documentaire ainsi que l’enregistrement vidéo complet des deux représentations de l’après-midi du 30 juillet 1970, mixées en stéréo et en son surround 5.1. Le coffret comprend également le Live In Maui sur deux CD.