“Mandibules” de Quentin Dupieux : zarbi la mouche

Quentin Dupieux nous offre sa dernière folie nonsensique et réussie sur l’amitié à prendre au premier degré, sans rien théoriser, et qui ne dira rien d’autre que ça : parvenir à dresser une grosse mouche avec son meilleur pote.

Mandibules: Grégoire Ludig, David Marsais
© Memento Films Distribution

Que se passe-t-il quand deux nigauds bienheureux découvrent une grosse, une très grosse, une vraiment très grosse mouche dans le coffre arrière d’une voiture, mais genre la taille d’un labrador, la mouche ? Nan parce qu’un chien de petite taille, ça va pas, parce qu’elle les mange, la grosse mouche, les petits chiens. Donc voilà, une mouche-labrador en fait, une mouchor quoi, ou un labrache. Et donc il se passe que les deux nigauds bienheureux, Jean-Gab et Manu (David Marsais et Grégoire Ludig en mode total demeurés, et ça leur va très bien), décident de dresser la mouche qu’ils décident d’appeler Dominique, comme ça, pour qu’elle devienne, logique, comme un drone pour leur ramener de l’argent. Une mouchne quoi, ou un droche.

Fidèle à sa réputation, Dupieux délire, Dupieux décrète la déraison. Par exemple une fille qui, à la suite d’un accident de ski, parle en HURLANT TOUT LE TEMPS. Ou une valise à aller récupérer puis à aller remettre et à ne surtout pas ouvrir et à surtout transporter obligatoirement dans le coffre arrière d’une voiture. Ou une mouche qui raffole de la pâté pour chat, comme un chat quoi, une mouchat quoi, ou un chache. Au début on se demande bien à quoi rime tout ça, et où tout ça va pouvoir aller, et comment tout ça va se terminer. Mieux que Le daim et mieux qu’Au poste !, pareil que Rubber et pareil que Wrong, Mandibules est bien. Et Mandibules est drôle, souvent (la scène où Adèle Exarchopoulos, géniale, découvre Dominique : grand moment de rien et de stupeur muette idiote).

On dirait que Dupieux a voulu faire un remake nonsensique de Dumb & Dumber et/ou de La mouche, mais avec juste une grosse mouche et pas une mouche-homme, une moumme quoi, ou un hoche. Dupieux a surtout fait un film sur l’amitié, simplement, avec de l’absurde dedans, évidemment. On est chez Dupieux. Chez Dupieux, ce qui semble le plus improbable paraît le plus normal, le plus allant de soi, à prendre au premier degré, sans rien théoriser ni expliciter. Comme dresser une grosse mouche avec son meilleur pote, donc, et qui ne dira rien d’autre que ça : dresser une grosse mouche avec son meilleur pote.

Michaël Pigé

Mandibules
Film français réalisé par Quentin Dupieux
Avec David Marsais, Grégoire Ludig, Adèle Exarchopoulos…
Genre : Comédie
Durée : 1h17min
Date de sortie : 19 mai 2021