Kurt Russell

Les huit salopards – Quentin Tarantino

Tarantino ne cherche même plus à faire référence : s’auto-citer lui suffit désormais, dans un long et sanglant recyclage qui ne parvient jamais à se réinventer.