Inlandsis – Premiers froids

inlandsis_cover.jpgL’hiver touchait à  sa fin. Inlandsis, qui partageait alors l’affiche de la seconde édition de Meeting people is easy avec Epic45, July Skies et Port-Royal, nous dévoilait les prémices de ses Premiers froids dans l’espace étriqué de la galerie parisienne En Marge. Une de ces terres d’accueil devenues rares, dont le confinement se situe à  l’exact opposé des vastes étendues polaires qu’évoque la musique de ce projet initié il y a maintenant 6 ans par Jean-Sébastien d’Anchald, David Chénel et Olivier d’Hooge.

Littéralement, Inlandsis signifie » glace de l’intérieur du pays » en danois. Une traduction qui plante un décor sibérien, virginal, propice à  l’évasion et à  la perte des sens.

Avec ses programmations nettes et précises, aux angles obtus, Inlandsis semble avoir partagé les bancs d’école des faiseurs d’électronica russes (Novel 23) ou ceux des pensionnaires de u-cover (Sense en particulier); sans pour autant renier des origines plus profondes qui transparaissent au travers de sonorités synthétiques rétrogrades. Ainsi ressuscitent-ils une ère évanouie en donnant rendez-vous aux vétérans Isan (Etoile rouge) ou Plaid (Masque de lune et Un idéal retour au froid se rapprochent des douceurs échappées de Double figure comme Sincetta).,  Atmosphérique et aérienne, la musique d’Inlandsis se pare d’une composante ambient récurrente : aucune piste n’échappe aux ondoiements de nappes glacées, qui pénètrent et engourdissent l’esprit comme le ferait le blizzard.

Ces climats polaires se voient systématiquement ocellés de mélodies spatiales, plongent l’auditeur dans des rêves angoissés (Funambule) ou au contraire le promènent dans des territoires » pop » toute proportion gardée (le léger et enlevé Les ours polaires sont-ils gauchers ?).

Entre ces deux latitudes, il y a une calotte polaire qui s’adresse à  l’esprit en dépit du froid ambiant.

3_5.gif

Sébastien Radiguet, 

Arbouse recordings / Anticraft, 

Tracklist
01. Le théorème du pingouin
02. Etoile rouge
03. Funambule
04. Interstices
05. Fréquentations
06. Masque de lune
07. Les ours polaires sont-ils gauchers ?
08. Un idéal retour au froid

Durée : 43’06

Date de sortie : 15 octobre 2007

Plus+
Le site officiel d’Arbouse recordings
L’espace MySpace d’Inlandsis
L’espace MySpace d’Arbouse

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *