v/a – Little things

littlethings_flau_cover.jpgUn catalogue riche de seulement trois références, et voilà  déjà  la deuxième compilation pour le compte du label nippon Flaü. Affublée d’un titre très à -propos, cette sélection concoctée par le patron Yasuhiko Fukozono nous plonge dans un havre de paix, un monde de l’infiniment fragile et doux.

On y retrouve quelques adeptes des cordes traitées à  l’outil digital : Jasper Leyland lâché en pâture près des Mountains, Ethan Rose et ses ambiances plus nébuleuses, ou celles mêlées de samples naturalistes et concrets de Dale Berning. En terme d’abstraction, Pan Am Scam n’est pas en reste, laissant divaguer son vibraphone sous l’influence des processeurs, en lutte avec des glitchs aléatoires. Radicalfashion tourne le ciboulot avec ses voix hallucinées et concassées, et pour tout dire un brin flippantes.

Prenant part aux jeux des enfantillages, quelques candidats se font remarquer. A commencer par Hirono Nishiyama (alias Gutevolk) qui apparaît sur World’s end fanfare comme la face féminine de Kazumasa Hashimoto. Dans le genre enfantin, les PoPoyans décrochent le pompon avec leur ravissant ta-ta-ta clamés avec innocence, mais les bricolages maison de FS Blumm et Luca Fadda ou les expérimentations rêveuses des islandais Kira Kira ne sont pas mal non plus. Quant à  la ritournelle en cordes de nylon patraques de patten, bien que (ou parce que) légèrement désaccordée, est charmante comme tout.

Au rayon chanson féminine, Rachael Dadd démontre derrière son piano qu’elle est en mesure de servir de doublure à  Beth Orton ; tandis que le Shuffle your feet de Marla Hansen aurait très bien pu passer pour un inédit de Hanne Hukkelberg. Comme ce fût déjà  le cas à  l’écoute de son Mirror flake, la chanson mi-coton mi-porcelaine de Cokiyu nous renvoie irrémédiablement à  Piana.

Et parce qu’à  tort ou à  raison, on a souvent considéré le label flaü comme la réponse nippone à  l’anglais Moteer, c’est en toute logique qu’on retrouve Part timer, The boats et les potes Hood qui règnent ici en maîtres de cérémonie, avec leurs titres fragiles, modèles de sensibilité électro-acoustiques. Ce qui ne dépareille aucunement au milieu des autres convives.

4.gif

Sébastien Radiguet

flaü/import

Tracklist :
01. Jasper Leyland : Worth ash
02. Rachael Dadd : Happiness
03. Hood : This year’s first storm
04. Patten : Memory pictures
05. Hirono Nishiyama : World’s end fanfare
06. Ethan Rose : Relations
07. PoPoyans : Shukujitsu
08. Part Timer : Only natural
09. F.S. Blumm meets Luca Fadda : Maroel & Maura
10. Pan Am Scan : Rosa
11. Radicalfashion : Happy end
12. Marla Hansen : Shuffle your feet
13. Cokiyu : Round in fog
14. Kira Kira : Happahrolfur salisu
15. The boats : There are tunnels where we live
16. Lori Scacco : The poles
17. Dale Berning : Clicking
18. aus & Iris Piers : Opened (video)

Durée : 72’05
Sortie : 12 mars 2008

Plus+
Le site officiel du label Flau
L’espace MySpace du label Flau

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *