Mygük – Le dernier des Hommes

myguk.jpgOn le sait depuis quelques années, Mygük ne fait pas les choses à  moitié, et quand ce groupe originaire de Pau décide de s’attaquer à  un classique de Murnau, comme il l’avait déjà  fait avec »Nosferatu le vampire » en 2004, c’est pour en signer une bande son très travaillée et des plus passionnantes qui soient.

Passé du statut de petit groupe provincial indé à  celui de groupe »à  découvrir absolument » après le succès (relatif) de »Nosferatu le vampire » Mygük continue son petit bonhomme de chemin en persévèrent dans cette voie qui consiste à  créer un album entièrement dédié à  un film et destiné à  être joué en ciné-concert avec projection de film. Cette fois le groupe s’attaque au film »Le dernier des Hommes » un muet en noir et blanc de Murnau créé en 1924.

Aujourd’hui En trio -Bentz Michaël (clavier, violon), Jantroy Ghislain (guitare), Saint-Picq Mathieu (percussions)- Mygük donne vie à  un album que l’on pourrait qualifier de post-rock au premier abord et qui se compose de titres instrumentaux mettant à  chaque fois en avant des ambiances particulières, souvent intenses, où le piano et les guitares donnent la plupart du temps le »La » à  des mélodies profondes superbes, à  des envolées lyriques très réussies, le tout dans des arrangements superbes comme c’était déjà  le cas sur »Nosfératu ».
Plus que la bande son d’un vieux film, »Le dernier des Hommes » est véritablement un album à  part entière qui pourra, malgré sa finalité, s’apprécier tout à  fait sans les images de Murnau.

Après cet album et plus que jamais, Mygük fait partie ces rares groupes français capables de produire un album de post-rock qui n’a rien à  envier aux canadiens, précurseurs du genre. Et si il vous faut le voir pour le croire, Mygük est toujours et encore sur les routes pour présenter son spectacle. (Toues les infos sur leur Myspace.)

Benoît Richard

4_5.gif

Durée : 50’55
Sortie : avril 2008

Album Autoproduit

Plus+
www.myguk.com
www.myspace.com/myguk
La chronique de A un fil
La chronique de volatiles, ombres et autres formes…

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *