Aberfeldy – Somewhere to Jump From

J’ai toujours aimé les artistes qui arrivent à  placer, ni – presque – vu ni connu, de discrets petits hommages à  d’autres groupes musicaux qui ont fait l’histoire de la musique avant eux.

Attention, il n’est pas question ici de plagiat éhonté ou de reprises dissimulées. Je parle ici de jolies révérences, du genre de celle de Sufjan Stevens pour le Close to Me des Cure sur Come On! Feel the Illinoise! (Part I: The World’s Columbian Exposition †” Part II: Carl Sandburg Visits Me in a Dream), la troisième chanson de l’album du même nom.

Aberfeldy, sur son troisième album, ‘Somewhere to Jump From’, s’amuse avec les mots et à  rendre hommage, le temps de la chanson Malcolm, au Velvet Underground, à  Bob Dylan et aux Beatles. C’est discret, superficiel mais très charmant.

Charmant c’est aussi le mot qui va bien pour définir ce troisième album d’Aberfeldy – et le premier en 4 ans. Compositions qui sentent bon le soleil, bluettes pop chatoyantes et xylophone au garde à  vous. Cet album est en tout cas un beau retour d’un groupe qu’on pourrait avoir tendance (comme beaucoup d’autres) à  qualifier de « mineur » alors qu’il est finalement bien plus que ca.

4.gif

Olivier Combes
Tracklisting:
01 – claire
02 – somewhere to jump from
03 – malcolm
04 – mean ol misery
05 – if i were a joiner
06 – turn the record over
07 – in denial
08 – lisa marie
09 – talk me round
10 – wendy
11 – play the music loud
12 – california, west lothian
13 – credits

Sortie: 23 août 2010
Label: Tenement Records

Plus+
Myspace
Site officiel
Retrouvez cette chronique en cliquant ici

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *