The Dodos – Carrier

The Dodos sort son cinquième album. Gentes dames et damoiseaux, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles : l’avenir de l’indie rock US est toujours entre de bonnes mains !

Dodos a sept ans : un âge de raison pour la paire Meric Long (chant, guitare), et Logan Kroeber (batterie). La mort de Christopher Reimer, leur guitariste scénique et membre de Women, , a dû pousser encore plus les Américains à  devenir adulte. Carrier lui est naturellement dédié. Pourtant, The Dodos n’a pas mis en sommeil la vivacité de ton qui est la sienne. Le duo californien est une somme de paradoxe à  lui tout seul : il allie sans cesse, dans un travail de haute voltige, limpidité de ton et défi technique, douceur extrême et rugosité aux entournures. Le duo n’est pas contre faire chauffer la guitare et taper brutalement sur ses fûts mais, garde, toujours une sérénité confondante., Il offre même, à  l’auditeur un mirage de douceur, des bouffées de bonheur que l’on jurerait, éternels aux moments fugaces où on les ressent : qu’il est dur de résister à  Family ou Stranger ; de, ne pas vibrer aux assauts séducteurs de The Current; de pas trouver rayonnnant la fronde de Relief ! La voix de Meric est à  l’avenant, détachée et belle dans sa simplicité. Mais tout ça, on le savait déjà . Tout comme la faculté qu’a le duo à , paraître totalement en phase avec son époque, même quand Meric Long s’épanche dans des parties de guitare psychédélique que l’on imaginerait exécutées par ce bon vieux Steve Hackett (que les moins de quarante ans ne peuvent pas connaître). Tout comme la fantaisie que le duo arrive à  mettre y compris dans des morceaux plus obtus (la guitare hispanique sur Destroyer). The Dodos ose, s’amuse et surtout enchante.

Denis Zorgniotti

Label / Distributeur : Polyvinyl / La Baleine

Date de sortie : 27 août 2013

Plus+
Site
Deezer

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *