Angus and Julia Stone – Angus and Julia Stone

angus-pochetteAprès deux albums et des aventures en solitaire, Angus et Julia Stone ne souhaitaient pas reformer leur duo qui a explosé aux oreilles du grand public grâce au tube Big Jet Plane. Mais la rencontre avec le producteur poids-lourd Rick Rubin (Beastie Boys, Public Enemy, Red Hot Chili Peppers, System of a Down, Mars Volta) a tout changé et permis l’enregistrement de ce troisième album commun. Disque éponyme, ce nouvel album marque un véritable gain en maturité du duo australien. Au-delà  de ce poncif de la critique rock, avec Rick Rubin derrière les manettes, Angus et Julia Stone prennent clairement un virage un peu plus rock (A Heartbreak, Little Whiskey, qui rappellent presque le premier album posthume de Jeff Buckley). L’influence de la Californie, où la fratrie Stone a enregistré ce nouvel album, s’entend aussi nettement avec des ambiances plus urbains et plus fiévreuses qui s’éloignent de l’ambiance feu de camp bon enfant de leurs précédentes productions.

Certes, le duo conserve tout de même dans la plupart de ses titres son côté champêtre, toujours chantés avec douceur et légèreté, à  une ou deux voix. En témoigne le single Grizzly Bear qui fait penser à  la première écoute à  un copié-collé de Big Jet Plane. Mais à  l’instar d’autres (comme le presque blues Crash + Burn), ce morceau est plus complexe qu’il n’y parait au premier abord. Ce qui transforme un single gentillet en succès entêtant.

Mais la principale métamorphose concerne la douce Julia Stone. Tout en conservant sa voix de femme-enfant qui fait aussi son charme, la jeune femme se mue petit à  petit en séductrice avec de plus en plus de suavité et de chaleur dans la voix. , Sur My Word for it, Death deying acts, et surtout sur les excellents From the Stalls et Main Street, elle se transforme presque en Jennifer Charles (Elysian Fields). Ses collaborations récentes avec Benjamin Biolay n’y sont sans doute pas pour rien.

Avec cet album qui sent encore bon la plage et l’été, on n’a qu’une seule envie : remercier Rick Rubin d’avoir convaincu la soeur et le frère d’enregistrer de nouveau ensemble.

Julien Damien

Angus and Julia Stone – Angus and Julia Stone
Label :
, Discograph
Date de sortie : 29 juillet

Site officiel


Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *