Hooton Tennis Club – Highest point in Cliff town

Hooton tennis club

Avec un premier album sautillant, Hooton Tennis Club ravive la flamme de la brit-pop et rappelle que le rock anglais est éternel.

Hooton tennis clubAu milieu des années 90, le rock US vivait au rythme de groupes tels que Pavement, les Foo Fighters et les Posies. Pendant ce temps-là, l’Angleterre (et le monde) subissaient les assauts de la brit-pop, menés par Oasis et Blur. Les quatre membres d’Hooton Tennis Club n’étaient pas nés mais ils ont visiblement rattrapé leur retard, faisant la synthèse 20 ans plus tard de cette double influence. La preuve avec ce très bel album pop Highest point in Cliff town, dont le nom est issu… du jeu vidéo Spyro dont le héros était un gentil bébé dragon !

Dès les deux premiers morceaux, Up in the air et I’m not going roses again, les Libertines et les Foo Fighters ne sont pas bien loin. Sur le brillant single P.OW.E.R.F.U.L.P.I.E.R.R.E., le quatuor de Liverpool lorgne autant vers la pop gentiment foutraque de Pavement ou des Pixies que vers Blur et un chant très inspiré par celui de Damon Albarn (on pense irrémédiablement à Charmless Man). Sur Something much quicker than anyone but Jennifer could ever imagine, on pense beaucoup à la voix des Posies quand le superbe Jasper évoque autant la nonchalance de Stephen Malkmus que celle d’Oasis (en moins braillard). Kathleen sat on the arm of her favourite chair rappelle pour sa part à quel point on regrette Evan Dando et les Lemonheads. Pour autant Hooton Tennis Club ne regarde pas trop dans le rétroviseur ou en tout cas utilise à merveille ses influences pour en faire quelque chose de moderne. La production de Bill Ryder-Jones, échappé de The Coral, eux aussi brillants orfèvres de la pop de Liverpool, n’y est sans doute pas pour rien.

Callum, Harry, James et Ryan parlent peu de tennis mais de toutes les petites choses du quotidien avec un certain talent, surtout quand on sait que le groupe n’a qu’une poignée de concerts à son actif. Mais cela devrait changer rapidement vu le sens de la mélodie des quatre joyeux branleurs liverpuldiens. Et on reparlera sans doute longtemps d’Hooton Tennis Club à l’avenir tant ce groupe est plein de promesses.

Julien Damien

Hooton Tennis Club – Highest point in Cliff town
Label : Heavenly
Date de sortie : 28 août 2015

Envie de partager :