Les passants de Lisbonne – Philippe Besson

002817810

Endeuillée par la disparition de son mari, Hélène s’enfuit à Lisbonne où elle croise la route de Mathieu. Ensemble, ils vont soigner leurs blessures intimes…

les-passants-de-lisbonneIl est loin le temps où chaque nouveau roman de Philippe Besson était un évènement littéraire. Ce dernier cru enfonce le clou. Il ne se passe rien, mais alors strictement rien dans cette intrigue sirupeuse, où les clichés se suivent et se ressemblent tristement. Il faut dire que le pitch est particulièrement original ! Deux être blessés par la vie se croisent dans une ville étrangère. Lisbonne. C’est peut-être le seul atout du livre, car la capitale Lisboète pour celles et ceux qui l’ont visité, se prête à merveille à la nostalgie, à l’immobilisme, à la tristesse… Le fado, vous voyez… Donc, ces deux là (elle dont le mari a disparu lors d’un tremblement de terre à San Francisco, lui dont l’amant s’est enfui) se rencontrent et trouvent vite un terrain d’entente : la disparition de l’être aimé, le manque, le deuil inaccompli….
Mais construire une intrigue intéressante sur un sujet aussi mince tient du défi… Ici, on s’ennuie. Aucune empathie pour ces deux victimes qui ressassent leur drame personnel sans fin. Des portraits psychologiques inaboutis et surtout, une somme de clichés presque risible. Le personnage de Mathieu est une caricature vivante…
Lisbonne, ville inoubliable, ne sort pas magnifiée de ce roman dont elle est un pitoyable décor…

Hugues DEMEUSY

Les passants de Lisbonne
Roman français de Philippe Besson
ÉditionsJulliard
192 pages – 18 euros
Parution : 7 janvier 2016

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *