Lord Rectangle – Lord Rectangle

Les plus caribéens des bordelais et le plus bordelais des californiens s’unissent pour divertir les foules estivales dans une calypsoul brillante et conviviale.

Lord Rectangle - Lord Rectangle

C’est toujours lorsque l’été prend fin que l’on découvre le son qu’on aurait aimé écouter durant les mois chauds. L’énergie de cette joyeuse bande étant franchement communicative, la première écoute de Lord Rectangle est euphorique. L’Ep est enregistré en Live et transpire le plaisir et la camaraderie. Chaque pause est rythmée par les sifflets et les « waouh » de spectateurs qu’on imagine accoudés à la buvette sur la place d’un village que la bande réanime. Ca sent l’amitié, la joie et la galette saucisse. Ca sent Charles X qui descend de son estrade (on ne va pas parler de scène !) pour profiter de quelques pas de danse avec Geneviève.

Lord Rectangle - Lord RectangleCharles X ? Oui oui, Charles X, le californien que l’on connaissait déjà pour son projet solo mêlant hip hop et soul, s’amuse ici dans un autre genre que le groupe décrit comme de la calypsoul. C’est là une de leurs forces que d’allier une musique novatrice à cette joviale façade. Les partitions sont tellement chargées que l’impression initiale d’instruments entamant un monologue chacun dans son coin peut être ressentie. Mais cette calypsoul n’est que dialogue. Le steel drum caribéen résonne dans chaque titre, balancé de gauche à droite par une contrebasse chaloupée pendant que la guitare avance nonchalamment. Charles X passe du côté Soul de sa force et rend à cette énergie collective sa part de sensualité.

L’Ep se finit par un spectateur criant « I was there ». Dans son salon, l’auditeur euphorique revient à la réalité. Cette parenthèse festive n’était finalement que virtuelle. Durant ces 28 minutes il faisait 28 degrés. La chemise ouverte, il portait son bermuda à fleur et dansait avec Geneviève une bière à la main. Il souriait, béat.

Henry Tournant

Lord Rectangle – Lord Rectangle
Label : Kythibong Records
Sortie : 08 Août 2016

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *