Intrusion, saison 1

intrusion - serie arte - Jonathan Zaccaï

Intrusion, la nouvelle série d’Arte est une fulgurance. Trois épisodes de 52 minutes pour une virée labyrinthique dans l’étrange et dans le psyché. Si fulgurante qu’elle pourrait laisser indécis.

Depuis Dostoïevski jusqu’à Enemy, en passant par Arrested Development,  les auteurs raffolent de ces histoires. Les histoires de jumeaux, de sosies, de doubles, de nemesis. Des alter ego maléfiques qui hantent la personnalité du héros et sèment la confusion chez le téléspectateur. L’idée est reprise par Arte. Mêmes codes, même trouble. Intrusion raconte la trajectoire de Philip Kessler (Jonathan Zaccaï), un pianiste de renom, angoissé par son art exigeant et par un passé trouble. Lors d’un récital, l’homme est pris de lourdes convulsions. Il se réveille plus tard, sur le sol d’une imprimerie, dans la peau de Marc, son jumeau décédé à l’âge de dix ans.

Créée par Xavier Palud à qui l’on doit le terrible Ils et le pas terrible A l’aveugle, cette nouvelle série française montre un vrai goût pour le classique. Un univers sériel, celui de l’habituel pianiste bourgeois marié à une femme énigmatique à peine grimaçante (Judith El Zein). Un héros à vif, hanté par des souvenirs de famille difficiles, sujets aux doutes et aux relectures. Classique aussi, pour sa narration à étapes, deux premiers épisodes consciencieux en guise d’introduction,  l’opposition naissante entre les deux doubles maléfiques, puis son altercation finale. Lorsque la vérité fait écho à la chute du héros. Des héros ?

Intrusion - Episode 2 Judith El Zein et Jonathan Zaccai

Pour autant, la série n’est pas exempte d’erreurs. Des lacunes dans la réalisation, dans le son et dans l’écriture. Malgré un goût pour les fausses pistes, Intrusion pêche par une écriture volontairement silencieuse, trop peu soignée. Si la série exécute habilement le mélange des genres, entre fantastique, psychologique et drame bourgeois, elle n’a jamais l’ampleur des œuvres de son rang. Ces oeuvres-là qui éblouissent par les méandres de leurs histoires, par leur ambiance paranoïaque et intense qu’Intrusion n’a pas.

Mais toutefois, la mini-série est audacieuse. Ambitieuse, certainement. Un peu hasardeuse aussi. Toujours, elle veille à ne pas délivrer ses secrets, à laisser le miroir partiellement caché, dans l’ombre, là où le mystère et les fantasmes électrisent jusqu’au bout les téléspectateurs. Quitte à la petite déception de fin.

Julien Dufresnes-Lamy

Intrusion
Série Française créée par Frédéric Azemar, Quoc Dang Tran, Florent Meyer
Avec : Jonathan Zaccaï, Judith El Zein, Marie Kremer plus
Genre : Drame, Fantastique, Thriller
3 épisodes de 52 minutes
Diffusion : mai 2015

Article à retrouver sur www.blabla-series.com

 

Envie de partager :